Assurance: la méga acquisition de Willis Towers Watson par Aon tombe à l’eau

0

Le méga-mariage n’aura pas lieu. Aon et Willis Towers Watson ont abandonné leur projet de  rapprochement de 30 milliards de dollars. L’alliance aurait donné naissance au plus grand courtier d’assurances au monde.  Mais le gouvernement américain ne l’entendait pas de cette oreille, utilisant la justice pour bloquer ce rapprochement.

Le directeur général d’Aon, Greg Case, a déclaré lundi 26 juillet que les entreprises étaient parvenues à une « impasse » avec le ministère américain de la Justice, qui avait adopté une position qui « ne tient pas compte du fait que nos entreprises complémentaires opèrent dans de vastes domaines concurrentiels de l’économie ».

L’accord conclu pour la première fois en mars 2020 était le dernier en date de la consolidation de longue date du secteur du courtage d’assurance. Toutes deux cotées à New York et construites au fil des années d’acquisitions, Aon et Willis comptent à elles deux 95.000 employés, travaillant dans plus de 100 pays à travers le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here