Le FMI accepte de financer le plan de relance économique de la RDC chiffré à 1,5 milliard USD

0
Kristalina Georgieva, directrice générale du FMI, et Félix Tshisekedi, président de la RD Congo. Les deux dirigeants ont eu un entretien le 17 mai 2021 à Paris, sur le processus de négociations pour la conclusion de l'accord.


Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a validé et accepté le financement du plan de relance économique de la République démocratique du Congo chiffré à 1,5 milliard USD pour le reste du mandat du président Félix Tshisekedi, après plus d’un an et demi de négociations.

La validation de ce programme triennal par la Direction et le Conseil d’administration du FMI donne accès à d’autres financements provenant d’autres bailleurs bilatéraux et multilatéraux, selon des sources proches du dossier.

En mai 2021, les services du FMI, qui étaient en pourparlers avec le gouvernement de la RDC, avaient annoncé avoir trouvé, avec la partie congolaise, un « accord » sur «un plan de financement de 1,5 milliard USD sur trois ans ». Cet appui financier du FMI vise à appuyer le programme de Kinshasa à moyen terme axé sur le soutien à la reprise post Covid-19 et la relance du programme des réformes.

Le gouvernement de la RDC cherche à augmenter et à soutenir une croissance inclusive ainsi qu’à réduire la pauvreté, conformément à ses priorités énoncées dans le Plan national de développement stratégique 2019-2023.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here