LeadersCommuniqués de presseVers une amélioration de la performance des usines de...

Vers une amélioration de la performance des usines de dessalement de la SONEDE

-

L’Agence Française de Développement (AFD) a signé le 3 juin 2021, à l’occasion du Haut Conseil de Coopération entre la France et la Tunisie, un accord tripartite avec la Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des eaux (SONEDE) et l’entreprise Aquassay pour le financement d’un projet innovant qui vise l’amélioration de la performance de deux usines de dessalement à Djerba.

Le stress hydrique intense et le changement climatique menacent d’impacter fortement le développement de la Tunisie. La SONEDE a donc initié un programme national de renforcement des ressources en eau et de sécurisation de l’alimentation en eau potable, en ayant recours à des ressources non conventionnelles telles que le dessalement des eaux saumâtres et maintenant d’eau de mer pour couvrir les besoins en eau potable de la population.

Durant l’année 2018, la SONEDE a inauguré à Djerba sa première usine de dessalement d’eau de mer par osmose inverse. Cette solution technologique est cependant fortement consommatrice d’énergie – l’électricité représente 40% du cout opérationnel de la production de l’eau – et a un impact important sur l’environnement par le rejet de saumures en mer. Au niveau mondial, 142 millions de m3 de saumure chargée en sel et en produits chimiques sont rejetés quotidiennement en mer, impactant ainsi négativement l’environnement.

« L’amélioration de la performance de ces installations est un enjeu stratégique pour la SONEDE » a déclaré M. Mosbah HELALI, PDG de la SONEDE. « L’objectif de ce projet est d’améliorer les performances de deux usines de dessalement utilisant la technologie d’osmose inverse, afin d’en réduire les consommations d’énergie et de produits chimiques, tout en augmentant la durée de vie des équipements et en réduisant les rejets en mer des eaux de nettoyage des filtres et membranes » a-t-il précisé.

L’entreprise Aquassay, spécialiste de l’efficacité hydrique et partenaire technique de ce projet, appliquera ses solutions innovantes d’analyse de données, permettant d’atteindre cet objectif, tout en les adaptant aux contraintes du terrain.

« Grâce à la subvention de 202 000 € apportée par l’Agence Française de Développement, nous espérons que nous pourrons optimiser les solutions technologiques proposées en vue de les déployer par la suite aux nombreuses installations de dessalement par osmose inverse, existantes ou à venir, afin d’améliorer leurs performances » a indiqué M. Jean-Emmanuel GILBERT, Directeur Développement de l’entreprise Aquassay.

Rédactionhttp://financialafrik.com
Financial Afrik se propose de délivrer l’information financière stratégique aux cadres et dirigeants, à travers une newsletter quotidienne et un site web qui couvre toute la finance africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X