LeadersÉruption volcanique du Nyiragongo : Félix Tshisekedi appelle la...

Éruption volcanique du Nyiragongo : Félix Tshisekedi appelle la population sinistrée de Goma à ne « pas désespérer »

-

Face à une situation « certes grave mais contrôlée » à la suite de la terrible éruption, samedi 22 mai 2021, du volcan Nyiragongo dans la province du Nord-Kivu (Est de RD Congo), le président Félix Tshisekedi appelle la population sinistrée de Goma à ne « pas désespérer ».
«Je commence par exprimer toute ma compassion et solidarité au peuple de Goma. Ces compatriotes de l’Est qui n’ont pas cessé d’être victimes de beaucoup d’exactions parfois de groupes armés et maintenant de la nature, elle-même. Je tiens à dire ici que la situation est certes grave mais elle est contrôlée», a-t-il rassuré au cours d’une conférence de presse tenue samedi 29 mai 2021.
Concernant la réponse à la crise humanitaire dont font l’objet les populations de Goma et de Nyiragongo après l’éruption volcanique, le Chef de l’État a affirmé  manifester toute sa solidarité et sa compassion aux habitants de Goma «qui n’ont pas cessé d’être victimes de beaucoup d’exaction».
Rappelant s’être trouvé à l’étranger lorsque cette nouvelle de l’éruption est arrivée, il a dit avoir «tout de suite interrompu» son séjour pour rentrer sur place. «Avant ça, j’avais pris langue avec le chef du gouvernement et,  ensemble, nous avions décidé d’envoyer une équipe du gouvernement surplace. Il y a eu 7 ministres qui sont partis immédiatement pour faire l’état des lieux de la situation et ils avaient déjà sur eux les premiers moyens qu’il fallait déployer pour faire face à l’urgence», a-t-il souligné.
Le bilan de l’éruption, samedi 22 mai 2021, du volcan est d’au moins trente-deux (32) personnes mortes  calcinées par lave et asphyxiées par la fumée gazeuse, a déclaré Jacques Mbanda, ministre congolais de la Santé, qui conduit la délégation gouvernementale à Goma, depuis lundi 24 mai. Des milliers de personnes ont fui leurs foyers à pied dans la nuit de samedi à dimanche, transportant des matelas et d’autres effets personnels alors que la lave s’écoulait vers Goma, brûlant des villages sur son passage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest news

Cameroun : nouveaux horizons pour le barrage de Nachtigal

Les travaux de construction du Nachtigal hydro power company (NHPC) se poursuivent normalement après les tensions sociales qui les...

L’hebdo des devises de l’Afrique

Dans cette chronique hebdomadaire sur les devises africaines, les experts de l’AZA, le plus important courtier en devises non...

Santé : les États-Unis approuvent le médicament «Ebanga»de la RDC contre le virus Ebola

Le médicament «Ebanga», du nom scientifique Map 114 contre le virus Ebola fabriqué par l’équipe de la RD Congo...

Algérie: les cinq raisons du processus inflationniste et son impact sur le pouvoir d’achat

Par Abderrahmane MEBTOUL, Professeur des universités, expert international Docteur d’Etat. (1 dollar USD = 136,6 dinars algériens - DA). S'agissant...

Entretien exclusif avec Cheikh El Kebir Moulaye Taher, Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie

"Les réserves officielles de change ont enregistré une progression d’environ 40%" Monsieur Cheikh El Kebir Moulaye Taher, diplômé d’économie et...

Sous le coup d’une enquête pour corruption, SICPA démarche la Côte d’Ivoire

Par Florent Beroa, Genève. L’enquête pour «corruption d’agents étrangers» la visant depuis 2015 en Suisse n’empêche pas la société...

Must read

Cameroun : nouveaux horizons pour le barrage de Nachtigal

Les travaux de construction du Nachtigal hydro power company...

L’hebdo des devises de l’Afrique

Dans cette chronique hebdomadaire sur les devises africaines, les...

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X