LeadersRDC: la Suède va doubler son assistance de 40...

RDC: la Suède va doubler son assistance de 40 à 80 millions USD en 2022

-

Le Royaume de Suède va doubler son assistance à la République démocratique du Congo (RDC) de 40 à 80 millions USD en 2022, a annoncé son ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Kinshasa, Henric Rasbrant, au mremier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge qui l’a reçu en audience ce jeudi 27 mai.

«J’ai félicité le premier ministre pour sa nomination et la nomination du nouveau gouvernement. J’ai aussi exprimé mes sentiments pour les victimes de l’éruption volcanique de Nyiragongo à Goma. J’exprime mon espoir que la situation se normalise dès que possible. Après nous avons échangés sur les priorités communes entre la Suède et la RDC. Je l’ai félicité pour son engagement de continuer le processus des réformes qui a été entamé dans différents domaines. On a ciblé ensemble quelques différentes priorités communes comme le développement démocratique, l’État de droit, le respect des droits humains, l’égalité de genre, la lutte contre la corruption, et la lutte contre l’impunité. On a soulevé aussi l’importance des réformes électorales et aussi les réformes dans les domaines sociaux pour le peuple congolais… La Suède va doubler sa coopération au développement ici en RDC de 40 millions de dollars l’année dernière à 60 millions de dollars cette année ici et 80 millions de dollars l’année prochaine. Je pense que ça montre l’engagement de la Suède ici en RDC et pour le peuple congolais», a-t-il expliqué à la presse.

La Suède avait signé, le 23 novembre 2016, un accord de financement avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) en RDC pour un montant de 90 millions de couronnes suédoises, soit 10, 5 millions USD. Ce financement était destiné à soutenir la mise en œuvre du projet de renforcement des chaînes de valeur des petits producteurs agricoles dans les territoires de Kabalo et Nyunzu dans la province du Tanganyika (sud-est de RDC).

Grâce à cet accord, le PAM et la FAO devaient être en mesure de mettre en œuvre leur initiative conjointe d’appui aux chaînes de valeur des petits producteurs agricoles (P4P) pendant trois ans, soit de 2017 à 2019 inclus. Les objectifs poursuivis par ce projet consistaient à accroître les capacités agricoles et financières des petits agriculteurs en vue d’une production durable et de l’accès aux marchés afin d’accroître leurs revenus, de créer des moyens de subsistance résilients, et de soutenir les organisations communautaires afin de contribuer activement à la cohésion sociale, à l’égalité des sexes, à la paix et à la réconciliation. A travers une approche innovatrice qui promeut « les caisses de résilience », le projet devait renforcer les capacités des femmes vulnérables, à avoir accès aux crédits, afin de consolider leur résilience et un esprit d’entreprenariat, de responsabilité et de solidarité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X