LeadersCommuniqués de presseRaxio Ouganda Lance son premier centre de données adapté...

Raxio Ouganda Lance son premier centre de données adapté aux entreprises, certifié de niveaux III et neutre vis-à-vis des opérateurs

-

- Advertisment -spot_img

 Aujourd’hui, Raxio a officiellement inauguré en Ouganda le premier centre de données de pointe de niveau III, et neutre vis-à-vis des opérateurs, sur son site du parc industriel de Namanve, à Kampala.

Raxio s’emploiera à soutenir les industries confrontées à des défis informatiques et réglementaires de plus en plus complexes et uniques en fournissant un espace de colocation sécurisé pouvant compter jusqu’à 400 racks prêts à accueillir des infrastructures informatiques essentielles dans un environnement redondant 24h/24 et 7j/7. Le centre de données introduit en Afrique le modèle de centre de données « péri-métropolitain », permettant l’échange de trafic de données au sein d’installations situées à proximité des centres urbains, dans des environnements de pointe et prêts pour l’hyper-convergence.

En sa qualité de centre de données neutre vis-à-vis des opérateurs, Raxio Ouganda propose une grande variété d’options de connectivité de données sans faille grâce aux divers opérateurs de fibre locaux et internationaux actuellement connectés au centre de données. Ces derniers sont notamment Africell Uganda Limited, Airtel Uganda, Bandwidth and Cloud Services Group (BCS Group), Csquared, Liquid Telecom, MTN Uganda, National Information Technology Authority-Uganda (NITA-U), Roke Telkom, SEACOM et Uganda Telecom Limited (UTL). 

Les multiples points de connectivité améliorent la redondance, la résilience du service, la disponibilité optimale et la diversité des opérations commerciales, tout en abaissant le coût global de la connectivité pour les clients. De plus, Raxio héberge un dispositif de l’Uganda Internet eXchange Point qui permet aux réseaux de s’interconnecter directement et d’échanger librement du trafic de données en un point commun au sein du pays, rendant ainsi Internet moins cher, plus rapide et plus fiable. L’installation de Raxio repose sur une conception et des technologies de pointe pour répondre aux exigences des clients, tout en minimisant l’impact sur l’environnement. Chez Raxio Ouganda, les choix d’équipement ont été opérés et adaptés aux conditions environnementales et climatiques locales, dans le but de réduire sans cesse la consommation d’énergie.

Le centre de données de Raxio apportera un important soutien aux principales priorités du ministère des TIC en Ouganda, notamment aux niveaux suivants :

  • Infrastructure TIC : étendre le réseau d’infrastructure TIC pour couvrir l’ensemble du pays en vue de garantir l’inclusion numérique.
  • Création d’emplois : renforcer la création d’emplois via la recherche et l’innovation dans le domaine des TIC.
  • Sécurité de l’information : améliorer le système de sécurité de l’information et garantir sa sûreté, sa fiabilité, sa résilience et sa capacité à répondre aux menaces de cybersécurité.

Au vu de la croissance de l’utilisation et du stockage des données, et de la transformation numérique en Ouganda, Raxio constituera un élément central de l’infrastructure soutenant l’économie ougandaise et les objectifs fixés dans la stratégie de données du MoICT (ministère de l’information, des communications et des technologies).

Selon M. Robert Mullins, PDG du Groupe Raxio : « Le Groupe Raxio, soutenu par une solide base d’investisseurs institutionnels, est en voie de lancer jusqu’à 12 installations neutres vis-à-vis des opérateurs à travers l’Afrique, au cours des trois prochaines années. Nous sommes profondément convaincus qu’en fournissant la bonne infrastructure technologique nécessaire à la transformation des entreprises, nos centres de données contribueront à stimuler la croissance économique, le développement social et la transformation numérique dans toute l’Afrique”.

M. James Byaruhanga, directeur général du centre de données Raxio, a déclaré :  « La construction de notre installation phare a représenté un parcours long mais enrichissant jusqu’à maintenant, à l’heure où nous lançons nos opérations. Le centre de données Raxio est un rêve devenu réalité. Avec notre certification de niveau III fournie par l’Uptime Institute, nous pensons que cette installation servira de tremplin à un développement économique accru en Ouganda, car elle attirera plusieurs opportunités de colocation, non seulement à l’échelle régionale mais aussi internationale. Nous attendons avec impatience l’impact positif de notre installation vis-à-vis des marchés des entreprises et des PME, ainsi que des secteurs clés tels que les services financiers, le contenu et les médias ».

Rédactionhttp://financialafrik.com
Financial Afrik se propose de délivrer l’information financière stratégique aux cadres et dirigeants, à travers une newsletter quotidienne et un site web qui couvre toute la finance africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest news

Sous le coup d’une enquête pour corruption, SICPA démarche la Côte d’Ivoire

Par Florent Beroa, Genève. L’enquête pour «corruption d’agents étrangers» la visant depuis 2015 en Suisse n’empêche pas la société...

Coup de tonnerre : la Banque Mondiale déchire son «Doing Business»

L’information a fait l’effet d’une bombe. Après avoir suspendu le «Doing Business» l’année dernière, la Banque Mondiale a décidé...

Le Botswana conforte sa notation à BBB+/A-2

Porté par la reprise du secteur du diamant, le Botswana se voit noté BBB+/A-2 à long  et court terme, en devises...

Le Mali va-t-il signer un accord avec la Russie ou le groupe Wagner ?

La chronique est alimentée ces derniers jours autour d’une future coopération entre le Mali et une société privée militaire...
- Advertisement -spot_imgspot_img

Décès de l’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika

L’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika est décédé ce vendredi 17 septembre à l’âge de 84 ans, selon un communiqué...

Guinée : Alpha Condé récuse Macky Sall et Umaru Cissoco Emballo

Engagée depuis environ deux semaines, la mission de bons offices entamée par la Communauté économique des États de l'Afrique...

Must read

Sous le coup d’une enquête pour corruption, SICPA démarche la Côte d’Ivoire

Par Florent Beroa, Genève. L’enquête pour «corruption d’agents étrangers»...

Coup de tonnerre : la Banque Mondiale déchire son «Doing Business»

L’information a fait l’effet d’une bombe. Après avoir suspendu...
- Advertisement -spot_imgspot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you

X