Mauritanie : le génie militaire poursuit son offensive sur les contrats publics

0
Nouadhibou est la capitale économique de la Mauritanie et la deuxième plus grande ville du pays. ©DR

Le génie militaire mauritanien remporte deux nouveaux contrats publics pour un devis total de 10,456 millions USD.

Il s’agit du marché de mise en place d’une station de dessalement de l’eau de mer à Nouadhibou, la capitale économique située au nord du pays, et du marché d’installation d’une station de traitement de l’eau de surface à Boghé, une localité agro-pastorale située dans le sud-ouest du pays et dont les terres arables sont convoitées.   

Il gagne les marchés auprès des pouvoirs publics à l’issue d’une procédure d’entente directe.

La grande muette n’est pas à son coup d’essai. En effet, depuis l’accession du président Ghazouani au pouvoir, celle-ci a remporté pas moins de 25 millions USD de contrats publics attribués de gré à gré. Ses contrats les plus emblématiques entre septembre 2019 et mai 2021 comprennent  le marché de réfection du stade municipal de Nouadhibou, la mise en place d’une station de dessalement de l’eau de mer à Nouadhibou, et les travaux de mise à niveau de stades retenus dans le cadre de l’organisation de la 22e  Coupes d’Afrique des Nations des moins 20 ans (CAN U20) qui s’est tenue  du 14 février au 6 mars 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here