RDC : Ivanhoe et la SNEL s’accordent pour rénover la turbine 5 du barrage hydroélectrique d’Inga

0

La société Ivanhoe Mines Energy a annoncé, lundi 26 avril, avoir signé un protocole d’accord avec la Société nationale d’électricité (SNEL) pour la modernisation de la turbine 5 du barrage  hydroélectrique d’Inga II dans la province du Kongo Central (nord-ouest de RD Congo), dans le cadre de  la rénovation de la centrale hydroélectrique Mwadingusha en vue  d’alimenter sa future mine de cuivre Kamoa-Kakula.

«Ce partenariat public-privé permettra à la société minière  d’obtenir les 162 MW d’énergie produite par Inga II afin d’alimenter le complexe de cuivre Kamoa-Kakula et son usine de traitement associée, tous deux en construction actuellement. Ce nouvel accord d’approvisionnement en électricité est une étape importante dans notre parcours de durabilité, car il fournira à Kamoa-Kakula un accès prioritaire à un total de 240 MW d’électricité propre et renouvelable provenant des turbines modernisées des centrales hydroélectriques de Mwadingusha et d’Inga II»,  a expliqué à la presse  Ben Munanga, directeur général de la minière canadienne.

La société a déjà entamé la rénovation de la centrale hydroélectrique de Mwadingusha dans le but de participer également à l’alimentation de la mine en générant 78 MW pour les deux premières phases de production de cuivre à Kamoa-Kakula.

En rappel, la compagnie canadienne avait obtenu fin 2020, une série de prêts pour un montant cumulé de 420 millions USD dans le but d’accélérer les travaux du grand projet Kamoa-Kakula, dont l’entrée en production est prévue pour cette année 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here