Egypte : financement bouclé pour la centrale solaire de Kom Ombo

0

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), le Fonds de l’Opep pour le développement international (OFID), la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds vert pour le climat (FVC) et l’Arab Bank vont débloquer 113,6 millions de dollars au profit du saoudien Acwa Power, en charge du développement de la centrale solaire de Kom Ombo, en Egypte. Le projet se trouve dans le gouvernorat d’Assouan, à environ 20 km du parc solaire de Benban (1,8 GW), le plus grand parc solaire d’Afrique à côté de celui de Noor à Ouarzazate (Maroc).

La signature du prêt, en faveur du groupe saoudien Acwa Power, a été annoncée jeudi 22 avril par la BERD, chef de file de l’opération, avec un engagement estimé à 36 millions de dollars. Le Fonds vert pour le Climat (FVC) y contribue à hauteur de 23,8 millions de dollars. pour le reste, l’on note 18 millions de dollars de l’OFID, 17,8 millions de dollars de la BAD et 18 millions de dollars de l’Arab Bank.

Ce financement s’ajoute à un autre prêt relais d’un montant maximum de 14 millions de dollars de la BERD et 33,5 millions de dollars de l’organisme multilatéral Arab Petroleum Investments Corporation. « Cet investissement est conforme à la stratégie de la BERD de devenir une banque majoritairement verte d’ici 2025. Il s’agit également du premier projet de cofinancement de la BERD avec la BAD et le Fonds OPEP en Égypte et nous attendons avec impatience de futures opportunités d’investissement conjointes pour nos institutions à travers Afrique», a déclaré Odile Renaud Basso, présidente de la BERD.

Acwa Power prévoit le closing financier définitif du projet durant le troisième trimestre 2021 pour une mise en service prévue en 2022. La centrale de 200 mégawatts fournira de l’énergie à environ 130 000 ménages et permettra d’éviter annuellement le rejet de 336 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère. La stratégie du gouvernement égyptien est de parvenir à 20% d’électricité renouvelable dans le pays d’ici à 2022 et 42% d’ici à 2035.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here