Sénégal : la DER fait son bilan et ses perspectives

0
Pape Amadou SARR, Délégué général à la Délégation Générale à l'Entrepreneuriat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ)

La Délégation générale à l’Entrepreneuriat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ) a rendu public, le 7 avril 2020, l’intégralité du bilan de ses activités 2020 et présenté les axes de son action pour l’année 2021. Avec 60 milliards de francs CFA de financements accordés en 3 ans d’existence, dont 25 milliards de francs CFA pour la seule année 2020, la structure dirigée par Pape Amadou Sarr a mobilisé l’ensemble de ses ressources, contribuant ainsi à la résilience des écosystèmes entrepreneuriaux sénégalais dans le cadre de la crise liée à la pandémie de la Covid-19.

En 3 ans, sur plus de 400 000 demandes, plus de 106 000 bénéficiaires dont 2 600 entreprises locales auront été accompagnés par la DER/PJ au Sénégal. En 2021, la DER/FJ deviendra l’un des principaux opérateurs du nouveau Programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes. Ce programme sera doté d’un budget triennal d’au moins 450 milliards de FCFA, dont 150 milliards pour cette année 2021.

À noter que,,en 2020, 75 % des financements ont été alloués à des femmes tous secteurs confondus, et des produits financiers dédiés à la résolution des problématiques qu’elles rencontrent ont été créés, à l’image du micro-crédit, de l’assurance agricole, mais surtout du nano-crédit. En 3 années d’existence, la DER/FJ s’est imposée comme le premier opérateur public de soutien à l’entrepreneuriat innovant et créatif au Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here