Le gouvernement « Achi 1 », entre continuité et remaniement

0

Nommé Premier ministre le 26 mars, Patrick Achi a dévoilé la composition de son gouvernement ce 6 avril. Composée de 37 ministres, 4 secrétaires d’Etat et un ministre délégué, la nouvelle équipe gouvernementale, d’une moyenne d’âge de 50 ans, renouvelle le tiers de l’équipe précédente.

Attendue depuis plusieurs jours, la composition du nouveau gouvernement a enfin été dévoilée ce mardi 6 avril depuis le Palais présidentiel d’Abidjan. La première évolution est à noter du côté de l’effectif : alors que la précédente équipe gouvernementale, formée sous Amadou Gon Coulibaly, poursuivie sous Hamed Bakayoko puis sous la direction par intérim de Patrick Achi, comptait 41 ministres et 7 secrétaires d’Etat, le premier gouvernement Achi a été resserré à 41 membres, dont huit femmes. Pas de grand changement aux postes clés, mais quelques promotions féminines à signaler : la nomination de Kandia Camara Ministre d’Etat aux Affaires étrangères, d’Anne Ouloto à la Fonction publique, de Belmonde Dago à la Solidarité ou encore de Mariatou Koné à l’Education nationale.

Treize nouveaux ministres

Parmi les nouveaux venus figurent Amadou Coulibaly à la Communication et au porte-parolat ; Bouaké Fofana, DG de la SICOGI, nouveau ministre de l’Assainissement, Thomas Camara, DG de la SIR, est nommé ministre des Hydrocarbures, Alcide Djedjé, ministre délégué aux Affaires étrangères, Arlette Badou Kouamé, Maire d’Arrah, à la Culture, Koffi N’Guessan, ancien président de l’INHP, à l’Enseignement technique, Pierre Dimba, DG d’Ageroute, à la Santé, Jean-Luc Assi à l’Environnement et Nasseneba Touré, qui officiait jusque-là à Côte d’Ivoire tourisme, au ministère de la Femme. Tené Birahima Ouattara, qui assurait l’intérim du ministère de la Défense, a été confirmé à ce poste. Adama Kamara est nommé ministre de l’Emploi et de la protection sociale, Celestin Sery Doh, président du Conseil régional du Guémon et Clarisse Cayo Mahi, membre du directoire du RHDP nommée Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Emploi chargé de la protection sociale.

Suite à la nomination, le 29 mars dernier, d’Abdourahmane Cissé, en qualité de Secrétaire général de la Présidence de la République, le chef de l’Etat a signé un décret portant nomination de ministres à la Présidence de la République. Le maire de la commune de Yopougon, Gilbert Koné Kafana, a ainsi été nommé ministre auprès du Président de la République, chargé des relations avec les institutions de la République. De son côté, Fidèle Sarassoro a été nommé ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République.

Dix-huit ministres sortants

Patrick Achi a choisi de se séparer de certains cadres majeurs du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Parmi les ministres sortants figurent Isaac Dé, Eugène Aka Aouélé, Gaoussou Touré, Abinan Kouakou Pascal, Jean-Claude Kouassi, Issa Coulibaly, Albert François Amichia, Séka Séka Joseph, Albert Flindé, Goudou Koffi Raymonde, Dosso Moussa, Ly Bakayoko Ramata, Legré Philippe, Zébehou Aimée, Sanogo Mamadou, Konaté Sidiki, Abdourhamane Cissé et Ouattara Siaka. Le premier Conseil des ministres du nouveau gouvernement se tiendra le 7 avril à 11 heures au Palais de la Présidence de la République.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here