RDC : Modeste Bahati, candidat à la présidence du Sénat

0
Modeste Bahati

L’informateur Modeste Bahati Lukwebo, arrivé au terme de sa mission, est le candidat de l’Union sacrée pour la nation à la présidence du Sénat en RD Congo. Ainsi en ont décidé ce vendredi 19 février à Kinshasa, les sénateurs de l’USN après tractations autour des différents postes du Bureau définitif de la Chambre haute du parlement, sauf le poste de Rapporteur adjoint réservé à l’opposition.

S’adressant à la presse, Modeste Bahati Lukwebo a indiqué que la répartition des postes s’est effectuée en rapport de la configuration de la RDC et de ses grands ensembles. « La présidence du Sénat a été réservée au Grand Kivu, la première et la deuxième vice-présidence respectivement au Grand Kasaï et au Grand Équateur. Le Grand Katanga prendra le poste de rapporteur, la grande Orientale, celui de questeur et le questeur adjoint le Grand Bandundu. Le poste de Rapporteur adjoint, réservé à l’opposition, a été laissé à l’espace Kongo Central et à Kinshasa », a-t-il précisé.

C’est le 31 décembre 2020 que Modeste Bahati, radié du Front commun pour le Congo (FCC) de l’ancien président Joseph Kabila en 2019, a été nommé Informateur par le président actuel Félix Tshisekedi pour « identifier une Coalition majoritaire à l’Assemblée nationale (pour une durée) de 30 jours renouvelables une fois », ceci suite « à la fin de l’accord politique entre les Forces politiques membres du Cap pour le changement des mentalités (CACH, de Félix Tshisekedi) et celles du Front commun pour le Congo (FCC, de Joseph Kabila) », selon un  communiqué  officiel. Au terme de sa mission, il a identifié une nouvelle majorité de 391 députés sur 500 soutenant désormais Félix Tshisekedi et sa vision de l’Union sacrée pour la nation.

En rappel, Modeste Bahati Lukwebo a été ministre de l’Économie nationale entre décembre 2014 et mai 2017, et ministre d’État chargé du Plan entre mai 2017 et septembre 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here