Bitcoin: le rappeur Jay Z entre dans la danse

0
Le rappeur Jay Z, mari de Beyoncé, ambassadeur du bitcoin.

Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, a annoncé vendredi la création avec le rappeur Jay Z d’un fonds de développement du Bitcoin pour faire de la crypto-monnaie la « devise d’internet ». Dorsey a tweeté la nouvelle vendredi, écrivant qu’ils acceptaient des candidatures pour une « confiance aveugle et irrévocable » axée sur l’Afrique et l’Inde. Il promet que le fonds n’aura «aucune direction» de sa part et de Jay Z et que les partenaires recherchent trois membres du conseil. Dorsey et Jay Z investissent 500 bitcoins dans le projet, d’une valeur actuelle d’environ 23 millions de dollars.

« Ce sera une fiducie sans droit de regard, qui ne recevra aucune directive de notre part », a-t-il précisé, avant de renvoyer vers un lien pour des candidatures aux trois premiers postes de membres du conseil. Selon la page de candidature, la mission de Btrust sera de « faire du bitcoin la devise d’internet ». L’initiative de Twitter intervient alors que les autorités canadiennes ont autorisé vendredi le lancement d’une première mondiale. Il s’agit d’un fonds de bitcoins négocié en Bourse, donnant aux investisseurs un plus grand accès à cette crypto-monnaie. Des institutionnels, des opérateurs de paiement mobile (Paypal), des fonds (BlackRock) et de grandes entreprises comme Tesla (qui a misé 1,5 milliard de dollars) s’arrachent la reine des crypto-monnaies.

A noter que le Bitcoin est déjà dans le portefeuille de Dorsey. Son autre société, Square, a acheté 4709 bitcoins en octobre 2020, soit 50 millions de dollars à l’époque. Auparavant, en 2018, la société a étendu son service de paiement mobile Cash App pour prendre en charge le trading Bitcoin, même pour les utilisateurs sans compte bancaire. Et en 2019, Dorsey a lancé Square Crypto, qui attribue des subventions aux développeurs et aux concepteurs de bitcoins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here