SecteursCommoditiesBénin : Baisse de 1,7% des prix à la...

Bénin : Baisse de 1,7% des prix à la consommation en décembre

-

Les prix à la consommation au Bénin ont connu une baisse de 1,7% à l’issue du mois de décembre 2020 comparés au mois précédent, selon les données établies par l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (INSAE). 

L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation (IHPC) s’est situé à 102,6 durant la période sous revue contre 104,4 au mois de novembre 2019. « Le repli observé résulte essentiellement de la diminution des prix des fonctions  Produits alimentaires et boissons non alcoolisées  (-1,7%), Transports (-3,5%), Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles  (-3,1%) et  Restaurants et hôtels  (-2,1%) », avance l’INSAE.

Cette structure a par ailleurs signalé un certain nombre de groupes de produits dont les prix ont contribué essentiellement à la baisse de l’IHPC du mois de décembre 2020. C’est ainsi que les légumes frais en fruits ou racine ont enregistré un repli de 13,8% à cause de la saison de la tomate fraiche, de l’oignon frais et du poivron frais. De leur côté, les prix des carburants et lubrifiants ont connu un repli de 3,4%, à cause de la baisse des prix de l’essence kpayo à la suite de l’ouverture des frontières nigérianes. Le transport routier de passagers a aussi vu ses prix se contracter de 7,6%. Selon l’INSAE, cette contraction est  liée à l’effet conjugué de la baisse des prix de l’essence kpayo et l’atténuation des mesures barrières contre la COVID-19.

En ce qui les concerne, les prix des combustibles solides ont baissé de 14,2%, en raison de la baisse des prix du charbon de bois et du bois de chauffage à la suite de la fin de la saison pluvieuse. La même baisse est relevée concernant les restaurants, cafés et établissements similaires, favorisée par les fêtes de fin d’année.

Cependant, la tendance baissière de l’IHPC a été modérée par la hausse des prix de trois groupes de produits. C’est le cas de l’huile (+2,1%), en raison d’une forte spéculation sur les prix de l’huile végétale en période des fêtes de fin d’année, des tubercules et plantain (+2,5%), à cause d’une forte demande des denrées telles que l’igname fraiche et le plantain lors des fêtes de fin d’année et des vêtements (+2,1%), due aux fêtes de fin d’année. Par rapport à décembre 2019, la variation de l’IHPC est de +1,1% en glissement annuel contre +2,1% au mois de novembre.

Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X