Sénégal : Poursuite de la tendance haussière de la production industrielle en novembre

0

La tendance haussière de la production industrielle au Sénégal, observée depuis le mois de septembre 2020 (+5,1%), s’est poursuivie au mois de novembre avec une progression de 16,1% après une embellie de +14,6% en octobre de la même année, selon les données établies par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) basée à Dakar.

« Cette situation est imputable au relèvement notamment de l’activité de production du  papier et du carton, travaux d’impression et reproduction d’enregistrement, des  produits du raffinage et de la cokéfaction  ainsi que de l’agro-alimentaire », explique l’ANSD. Une forte augmentation de 687,5% a été relevée concernant la production du papier et carton, travaux d’impression et reproduction d’enregistrements par rapport à son niveau du mois de novembre  2019.  La production totale sur les onze premiers mois de 2020 a également augmenté de 13,0% comparée à celle de la période correspondante de l’année précédente.

Pour ce qui est de l’activité de raffinage et de la cokéfaction, l’ANSD signale qu’elle a plus que doublé (+115,4%) comparée à celle de novembre 2019. Sur les onze premiers mois de 2020, la production totale s’est aussi relevée de 3,4% relativement à celle de la période correspondante de 2019. De même, en comparaison avec celle du mois de novembre 2019, la production de l’agro-alimentaire a crû de 22,4% durant la période sous revue. La hausse de la production des boissons (+27,3%) et des produits alimentaires (+23,5%) explique la situation observée. Rapportée à celle de la période correspondante de 2019, la production totale sur les onze premiers de 2020 s’est aussi redressée de 3,6%.

L’ANSD signale également une hausse de 16,4% de la production d’électricité, du gaz et eau. « Cette évolution est liée au relèvement de la production d’eau captée et distribuée (38,7%) et de l’électricité et du gaz (+11,0%) »,précise cette structure. Comparée à celle des onze premiers mois de 2019, la production totale s’est redressée de 3,6%. Au niveau des  industries chimiques, pharmaceutiques, du travail du caoutchouc et du plastique, il est noté en novembre 2020 une amélioration de 14,5% de l’activité. Cette situation est notamment due à la croissance de la production du caoutchouc et du plastique (+32,7%). Cependant, la production totale sur les onze premiers mois de 2020 s’est réduite de 0,5% comparativement à 2019.

En ce qui la concerne, la production textile et articles d’habillement est ressortie en hausse de 7,7% en variation annuelle. Il en est de même de la production totale sur les onze premiers mois de 2020, avec une  bonification de 10,0% comparativement à 2019. Durant la période sous revue, l’ANSD a relevé une performance de 7,5% de la production des matériaux minéraux. Comparée à celle des onze premiers mois de 2019, la production totale a également enregistré une progression de 2,0%.

« Toutefois, souligne l’ANSD, le recul de la production des  autres industries manufacturières, des  produits métallurgiques et de fonderie  ainsi que celui des industries extractives a atténué la hausse de la production industrielle ». La production des autres industries manufacturières a en effet fortement baissé de 30,4% en variation annuelle. Selon l’ANSD,ce résultat découle de la diminution de l’activité de fabrication des produits manufacturiers divers (-47,8%) et de meubles et matelas (-7,8%). La production totale sur les onze premiers mois de 2020 a aussi chuté de 28,5% relativement à celle de la période correspondante de 2019.

Dans la même mouvance, la production métallurgique et de fonderie, ouvrages en métaux, produit du travail des métaux  a fléchi de 23,7% en variation annuelle en novembre 2020. Cette évolution est principalement due à la réduction de la production métallurgique et de fonderie (-25,9%). Par ailleurs, la production totale sur les onze premiers mois de 2020 s’est repliée de 19,5% comparée à la même période de 2019. Quant à la production des industries environnementales, elle est ressortie en baisse de 21,8% par rapport à novembre 2019. Cette situation est attribuable au recul de l’activité du traitement des eaux usées, collectées et boues (-81,8%) et des déchets collectés et éliminés (-22,6%). Cependant, la production totale sur les onze premiers mois de 2020 s’est redressée de 14,7% comparativement à celle de la période correspondante de 2019.

Concernant la production du  cuir travaillé et articles de voyage, chaussures, elle a baissé de 18,4% en rythme annuelMais, sur les onze premiers mois de 2020, la production totale a augmenté de 53,3% comparée à celle de la période correspondante de 2019. De même, il est noté un recul de 10,5% de la production des industries extractives résultant principalement de la chute de la production des autres produits des industries extractives. La production totale sur les onze premiers mois de 2020 a aussi enregistré une diminution de 16,4% comparée à celle de la période correspondante de 2019.

En novembre 2020, il est observé une absence de l’activité d’égrenage de coton en raison du cycle de production de cette culture. La production totale sur les onze premiers mois de 2020 s’est néanmoins relevée de 4,7% en comparaison avec celle de la période correspondante de 2019. Globalement, les données de l’ANSD indiquent un relèvement de 0,3% de la production totale du Sénégal au cours des onze premiers mois de l’année 2020 relativement à celle de la période correspondante de 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here