Donnald Trump accorde la Légion du Mérite des Etats-Unis à Sa Majesté Mohammed VI, roi du Maroc

1
Le Roi Mohammed VI du Maroc.

Le président sortant Donald Trump a accordé la prestigieuse Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI, pour son “impact positif” sur le paysage politique du Moyen-Orient, annonce un communiqué de la Maison Blanche. “Le Roi Mohammed VI a fait progresser le partenariat durable et solide entre le Royaume du Maroc et les Etats-Unis dans tous les domaines”, affirme le communiqué de la Maison Blanche.

Et de poursuivre: “sa vision et son courage personnel, notamment sa décision de renouer contact avec l’Etat d’Israël, a eu un impact positif sur le paysage politique du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord signant le début d’une nouvelle ère de sécurité et de prospérité”, explique la même source. Pour rappel, la Légion du mérite, médaille militaire remise pour un fait d’armes exceptionnel ou à des responsables étrangers, est du ressort exclusif du président américain. Cette Légion a été remise à l’ambassadrice du Maroc, Lalla Joumala Alaoui, qui représentait le Roi Mohammed VI.

La Légion du mérite est une médaille militaire remise pour un fait d’armes exceptionnel ou à des responsables étrangers, qui peut uniquement être accordée par le président, rappelle la Maison Blanche. Le Maroc a signé en décembre à Rabat un accord de normalisation des liens avec Israël, parrainé par les Etats-Unis, avec des accords bilatéraux centrés sur les liaisons aériennes directes, la gestion de l’eau, les connexions des systèmes financiers et un accord d’exemption de visa pour les diplomates. En échange, Washington a reconnu la souveraineté marocaine sur le territoire désertique disputé du Sahara occidental, revendiquée par les indépendantistes du Front Polisario, soutenus par l’Algérie.

Notons que de son côté, le roi Mohammed VI a décoré le président américain sortant, Donald Trump, du prestigieux Wissam Al-Mohammadi. Des Wissams royaux ont été décernés également à Jared Kuchner, principal conseiller du président Trump, et à Avi Berkowitz, l’envoyé du président pour le Moyen-Orient.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here