Soumaïla Cissé

Le chef de l’opposition malienne vient de succomber à Paris, à l’âge de 71 ans, des suites du coronavirus (Covid-19). Selon ses proches, Soumaïla Cissé était à Niamey lorsque son état a nécessité qu’il soit évacué vers la capitale française.

Né le 20 décembre 1949 à Tombouctou, une ville du centre du Mali, l’opposant a été plusieurs fois ministre, mais aussi candidat à la présidence de la République. Il a également été président de la commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) entre 2004 et 2011.

Ses derniers jours ont été marqués par son enlèvement le 25 mars 2020 en pleine campagne pour les élections législatives. Mais Soumaïla Cissé sera remis en liberté le 9 octobre par les islamistes, en même temps que l’otage français Sophie Pétronin et deux autres otages italiens, à la suite de la libération de plus de 200 djihadistes et combattants par les autorités qui dirigent le Mali depuis le coup d’État du 18 août 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here