Sénégal : la DER/FJ appuie le Projet PAVIE I

0
Pape Amadou Sarr, délégué général de la DER/FJ

La Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ), de concert avec la BAD et l’AFD, a procédé mardi 15 décembre au lancement officiel de la première phase du Projet d’Appui et de Valorisation des Initiatives Entrepreneuriales (PAVIE I) au Sénégal.

Ce programme est destiné à la structuration des chaînes de valeur artisanales et agricoles au Sénégal, et est estimé à 74 milliards de FCFA (137,2 millions de dollars).

Pour  le délégué général de la DER/FJ, Pape Amadou Sarr, ce  projet  permettra de lutter durablement contre le chômage des jeunes, devenu un fléau incontournable de la société. Le  responsable a en outre rappelé que son département va accompagner davantage les projets entrepreneuriaux dont sa structure a déjà financé environ 15 milliards de FCFA  (27,8 millions de dollars) dans plusieurs domaines notamment halieutiques et de la production arachidière.

Sur une durée de 3 ans (2020/2022), le PAVIE I  permettra à terme, de financer plus de 14000 initiatives entrepreneuriales surtout dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et du numérique. Ce qui aura pour effet de créer environ 154.000 emplois dont 60% destinés aux femmes.

Le PAVIE, qui a pour mission principale de promouvoir l’entreprenariat et l’inclusion socio-économique des femmes et des jeunes, sera constitué de 3 phases.

La première composante du projet sera financée à hauteur de 74 milliards de FCFA par la Banque africaine de développement (BAD). La deuxième sur le développement des MPME à fort potentiel de création de valeur et d’emplois dans les autres secteurs prioritaires du PSE sera prise en charge par l’agence française de développement (AFD). La troisième composante liée à la gestion du programme et au renforcement des capacités de la DER sera prise en charge conjointement par la BAD et l’AFD pour s’assurer de la conformité avec ces deux institutions.

Créée en 2017, la DER  a injecté  54, 3 milliards de FCFA (100, 6 millions de dollars) de financement à des secteurs prioritaires de l’économie sénégalaise. La structure étatique a financé 105.000 personnes dans 14 régions du pays (45 départements et 552 communes).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here