Algérie: nouvelles précisions sur le retour du président Tebboune à l’adresse des « ennemis et des haineux »

12
Ammar Belhimer agite la menace de l'ennemi extérieur.

Evacué en Allemagne depuis le 28 octobre, d’abord pour « examens médicaux approfondis », ensuite pour Covid-19 selon une communication du 3 novembre, le président Abdelmadjid Tebboune serait sur un « retour imminent » selon le dernier communiqué présidentiel datant de la fin novembre. Une semaine plus tard, et alors que tout un pays est bloqué, voilà que le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer, se manifeste et dénonce la campagne d’aboiements et d’acharnement orchestrée par des cercles et des milieux hostiles à l’Algérie à travers, dit-il, des fake news sur la santé du président.

Dans une sortie relayée par le site Dzertic24 et reprise par l’agence officielle APS, le ministre assure que le président était «en cours de rétablissement et de guérison et retournera bientôt au pays pour poursuivre l’édification de l’Algérie, qui dérange les ennemis et les haineux ». Sacrifiant aux figures de style de la communication politique issue des régimes dits révolutionnaires , Ammar Belhimer agite la menace du complot contre la nation algérienne: « le peuple algérien a fait échouer tous les calculs misant sur la chute de l’Algérie en élisant, d’abord, le président Abdelmadjid Tebboune et en allant de l’avant, ensuite, dans la concrétisation de la politique d’édification de l’Algérie nouvelle, qui n’obéit à aucun diktat ou chantage, qu’elles qu’en soient l’origine ou la nature ».

Et le ministre de rappeler que le plébiscite populaire de l’amendement constitutionnel et la fidélité de l’Algérie à ses principes de soutien aux causes de libération et d’autodétermination à travers le monde « s’inscrivent en droite ligne dans cette voie ». Une manière d’inviter la question du Sahara dans les demandes pressantes des médias et des algériens sur la date du retour du président, son état de santé et sa capacité ou non de gouverner ?

Pour le ministre, qui ne répond pas de façon précise sur l’état de santé du président Tebboune, «l’Algérie se trouve, aujourd’hui, à la croisée de deux courants : celui des nostalgiques de la sinistre ère coloniale, qui se cachent derrière des prétentions de démocratie avec ses phases constitutives et transitoires, et celui des tenants d’un changement radical par la voie pacifique et institutionnelle». Et c’est ce dernier choix qui a prospéré selon les résultats du référendum suspendu par ailleurs, rappelons-le, à la signature du président depuis son vote, le 1er novembre dernier. Ce référendum finira, assure le ministre,«par permettre d’éradiquer les résidus et symboles de l’ancien régime, dont la majorité se trouvent en fuite à l’étranger ou en prison ».

Et le ministre, usant jusque-là de détours, de tancer directement le Maroc, l’ennemi de l’Ouest, vu comme la tête de pont de cet ennemi extérieur diffus: « l’institution militaire algérienne est l’éternel complexe du Makhzen » pour plusieurs raisons, mettant en avant, particulièrement », explique le ministre, évoquant en recours aux complots ourdis de l’extérieur, «la cohésion innée et indestructible entre le peuple et son armée et la mise en échec par notre vaillante armée de toutes les manœuvres et plans visant la souveraineté et l’unité de l’Algérie, Etat et peuple».

Loin de fournir des précisions sur la date du retour du président Tebboune, le ministre appelle plutôt la communauté internationale et à sa tête le Conseil de sécurité de l’ONU à « assumer son entière responsabilité dans le respect du cessez-le-feu, violé par le Maroc, et dans la résolution de la question sahraouie à travers l’organisation d’un référendum d’autodétermination, conformément à la légalité internationale et résolutions onusiennes ». C’est ce qu’on appelle le grand écart.

12 Commentaires

  1. Qu il rapport il y a entre l’etat
    du président et la Sahara? Sûrement le sahara reste un complexe ,un cauchemar aux décideurs algériens. Résignez vous le maroc a le sahara ,le sahraouis originaux se sont ralliés à leur patrie le grand maroc.Allah alwatan al malik…

    • va libérer ceuta et Melilla occupées par vos maîtres espagnols depuis cinq siècles, vous les marocains vous êtes très efficaces pour s’attaquer aux pauvres opprimés sahraouis sans défense écrasés par la machine répressive coloniale d’une armée de mercenaires. les lâches meurent plusieurs fois avant leur mort, le brave ne goute jamais la mort qu’une fois.
      il y a deux types de cécité sur terre les aveugles de la vue et les aveugles de la vie.

  2. Ce n’est pas seulement le grand écart, mais, c’est surtout de l’hystérie. Ce responsable Algérien a perdu la raison ! Il mélange tout, et au lieu de donner des nouvelles de son président disparu, il accuse pêle-mêle la France et le Maroc de je ne sais pas quoi. D’une manière générale, on sent que les responsables du régime Algérien sont devenus nerveux et ne maîtrisent plus la situation. Bref, c’est ce qu’on appelle la fuite en avant.

    • En quoi le retour du président Algérien regarde t-il les va-nu pieds makhrabis, à commencer par cette innommable informatrice à deux francs six sous, qui n’est plutôt au courant de strictement rien, à part des spéculations provenant naturellement mais honteusement des milliers d’analphabêtes des réseaux sociaux, qui déploient des gorges chaudes, pour des affaires internes à la République Algérienne Démocratique et Populaire, délaissant les millions de soucis sociaux économiques et éthiques d’un royaume en délabrement total asphyxié par des dettes colossales et une misère populaire, à nulle autre pareille ???
      Où se trouve donc ton esclavagiste moughafal 6 ?
      En croisières, car elles sont innombrables, ou plutôt, sur un lit d’hôpital comme notoirement connu, depuis des mois maintenant, voire des années ?

  3. Le Maroc est un vrai peuple de guerrier, d’ailleurs même l’empire Ottoman n’a jamais voulu s’y frotter, par son histoire le Maroc n’a rien à envier à l’Algérie qui, le histoire à débuté après la libération, la libération qui c’est faite en grande partie par le Maroc qui a protégé et armer la bande de clodo de Oujda, c’est l’Algérie qui à un complexe d’infériorité et pas le contraire , le Maroc à fait ses preuves el hamdoullieh

  4. Le proverbe marocain « le minaret s’est effondré, faire pendre le coiffeur » en Arabe : طاحت الصمعة، علقوا الحجام », ce proverbe répond aux dirigeants de l’Algérie qui mettent tous leurs problèmes sur le dos du Maroc.
    Tebboune est malade, c’est à cause de la question du Sahara Marocain.
    Le hirak en Algérie, c’est le Maroc qui est derrière ???
    La flambée des prix des denrées alimentaires, c’est parce que des états souverains ont ouvert des consulats à Laayoune ou à Dakhla, et d’autres et d’autres questions…..
    Je crois que les dirigeants de l’Algérie, pions des militaires psychopathes, doivent procéder à des consultations médicales chez des psy. pour leur rendre la raison.
    Finalement je dis à ces dirigeants que la caravane passe et les chiens aboient et la jalousie envers le Maroc va vous détruire.
    Le Maroc vous a dépassé dans tous les domaines grâce la politique excellente et exceptionnelle de sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu le glorifie et le protège de tout mal.
    Vive le Roi, vive le Maroc.
    Allah, Alwatan, Almalik.

  5. Si ce président était aussi grand que vous inventez monsieur, pourquoi il ne s’est pas adressé à son peuple par vidéo pour fermer la bouche aux » haineux » ou jaloux ou ceux qui veulent soit disant détruire l’Algérie. Vous n’êtes qu’une marionette comme vos precedesseurs. Arrêtez de mentir à e peuple et il n’y a pas plus destructeur que vous et votre bande de voyoux qui gouverne ce pays.

  6. En quoi le retour du président Algérien regarde t-il les va-nu pieds makhrabis, à commencer par cette innommable informatrice à deux francs six sous, qui n’est plutôt au courant de strictement rien, à part des spéculations provenant naturellement mais honteusement des milliers d’analphabêtes des réseaux sociaux, qui déploient des gorges chaudes, pour des affaires internes à la République Algérienne Démocratique et Populaire, délaissant les millions de soucis sociaux économiques et éthiques d’un royaume en délabrement total asphyxié par des dettes colossales et une misère populaire, à nulle autre pareille ???
    Où se trouve donc ton esclavagiste moughafal 6 ?
    En croisières, car elles sont innombrables, ou plutôt, sur un lit d’hôpital comme notoirement connu, depuis des mois maintenant, voire des années ?

  7. Il faut croire que les paroles de ministre algérien dérangent énormément les bonobos.
    La caravane Algérie passe, les chiens drogués de sa miserabilité aboient.

  8. nous les algériens nous ne sommes pas de ceux qui font passer le pain avant la dignité, nous n’accepteront jamais la démocratie du baise-main nous sommes un peuple libre et souverain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here