Niger: les ménagères et les domestiques forment 50% du corps électoral

0
Plus de 55% du corps électoral est constitué de femmes.

Alors que les présidentielles se profilent au Niger, avec en ligne de mire, le débat autour de la plainte pour “nationalité douteuse” de Mohamed Bazoum (verdit le 4 décembre), candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS), un coup d’oeil dans le fichier électoral donne une photographie de ce pays particulier, le plus pauvre en Afrique de l’Ouest (en rude compétition avec la Sierra Leone), qui abrite l’une des premières réserves d’uranium dans le monde, regorge de pétrole et reste, bon an mal an, un exportateur net de cheptel dans la sous région.

Selon le fichier électoral, les ménagères et domestiques forment 50% du corps électoral. Derrière la rubrique “ménagères et domestiques”, arrive la classe des “agriculteurs et éleveurs” qui représente 31% du corps électoral. De là à dire que plus de 80% du fichier électoral nigérien est formé d’analphabètes, il n’y a qu’un pas que nous ne franchirons pas. Curieux de constater toutefois que les élèves et étudiants ne représentent que 5% du corps électoral nigérien arrêté à un total de 7, 4446 556 inscrits validés. Il est vrai que l’âge médian au Niger est de 15 ans…

Dans ce fichier électoral, non audité, faut-il le préciser, les femmes représentent 55% alors que les “sans activité” pèsent juste 0,24%. Est-ce à dire qu’au Niger, il n’ y aurait pas de chômage ?


Liste des 30 candidats en lice

M. Abdallah Souleymane, du parti « Niger En Avant » (NIGERENA) ;
M. Abdoul Kadri Oumarou Alfa, du Groupement GAYYA ZABBE ;
M. Albadé Abouba, du Mouvement Patriotique pour la République (MPR-Jamhuriya) ;
M. Amadou Boubacar Cissé, de l’Union pour la Démocratie et la République (UDR TABBAT) ;
M. Amadou Issoufou Saïdou, Candidat Indépendant ;
M. Amadou Ousmane, du parti ADEN Karkara ;
M. Djibril Baré Maïnassara, de l’Union des Forces Populaires pour la Démocratie et le Progrès (UDFP SAWABA) ;
M. Hamidou Mamadou Abdou, du Rassemblement National Africain (RANAA) ;
M. Hassane Barazé Moussa, de l’Alliance Nigérienne pour la Démocratie et le Progrès (ANDP-Zaman Lahiya);
M. Ibrahim Gado, du Conseil Républicain pour le Progrès et la Démocratie (CRPD-SULHU) ;
M. Ibrahim Yacouba, du Mouvement Patriotique Nigérien (MPN Kishin Kassa) ;
M. Idi Ango Ousmane, de l’Alliance pour la Démocratie et la République (ADR-Mahita) ;
M. Idrissa Issoufou, du Mouvement Citoyen pour le Développement (MCD, Jarumin Talakawa) ;
M. Intinicar Alhassane, du Parti Nigérien pour la Paix et le Développement (PNPD AKAL KASSA)
M. Ismael Oumarou Idé, du FANN-Niger Kama Kanka
M. Kané Kadaouré Habibou, de Synergie des Démocrates pour la République (SDR-Sabuwa) ;
M. Mahaman Hamissou Moumouni, du Parti pour la Justice et le Développement (PJD-Hakika);
M. Mahamane Ousmane, du Renouveau Démocratique et Républicain (RDR Tchanji) ;
M. Mamadou Doulla Talata, de RSP A’Adili ;
M. Bazoum Mohamed, du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS Tarayya);
M. Mounkaila Issa, du Rassemblement Nigérien pour la Démocratie et la Paix (RNDP- Aneima Bani zoumbou) ;
M. Moustapha Mamadou Moustapha, de PRPN Haskin Gari ;
M. Nayoussa Nassirou, de CDPS Cigaban Kassa ;
M. Omar Hamidou Tchiana, de l’Alliance des Mouvements pour l’Emergence du Niger (AMEN-AMIN);
M. Oumarou Abdourahamane, de l’UNPP Incin Africa ;
M. Oumarou Malam Alma, du Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-Farilla) ;
M. Sagbo Adolphe, de PS Imani ;
M. Salou Djibo, du parti “Paix, Justice, Progrès (PJP-Génération Doubara)
M. Seini Oumarou, du Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD-Nassara) ;
M. Souleymane Garba, de PNC Mulura.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here