Banques : La BICICI fait une perte de 3,612 milliards de FCFA en 2019

0

La Banque internationale pour le commerce et l’industrie de Côte d’Ivoire (BICICI), filiale du groupe bancaire français BNP Paribas, a fait une perte de 3,612 milliards de FCFA (5,418 millions d’euros) au terme de l’exercice 2019, ont annoncé les dirigeants de cet établissement bancaire basé à Abidjan.

Cet exercice sous revue contraste nettement avec celui de 2018 où cette banque avait réalisé un important bénéfice de 9,793 milliards de FCFA.

La perte de 2019 est inédite d’autant plus que sur les cinq dernières années la BICICI n’a réalisé que des bénéfices avec des niveaux en dents de scie. De 10,834 milliards de FCFA en 2014, le bénéfice est revenu à 9,251 milliards de FCFA en 2015 avant de remonter à 12,046 milliards de FCFA en 2016 puis descendre à 7,100 milliards de FCFA en 2017 et atteindre 9,793 milliards de FCFA en 2018.

La contreperformance de l’exercice sous revue est occasionnée par la forte hausse de 273% du coût du risque qui passe de 4,685 milliards de FCFA au 31 décembre 2018 à 17,492 milliards de FCFA un an plus tard.

La prise en compte de ce coût du risque sur le résultat brut d’exploitation comptabilisé à hauteur de 13,880 milliards de FCFA (contre 16,425 milliards de FCFA en 2018) a rendu déficitaire le résultat d’exploitation avec une réalisation de-3,612 milliards de FCFA contre 11,740 milliards de FCFA en 2018.

Le total du bilan de la banque a cependant progressé de 10,48%, s’établissant à 748,861  milliards de FCFA contre 677,786  milliards de FCFA en 2018.

Les ressources collectées auprès de la clientèle ont de leur côté augmenté de 59,117 milliards de FCFA, s’établissant à 631,614 milliards de FCFA contre 572,497 milliards de FCFA en 2018. Quant aux créances sur la clientèle, elles se sont repliées de 52,467 milliard FCFA à 442,032 milliards de FCFA contre 494,499 milliards de FCFA un an auparavant.

Durant la période sous revue, les intérêts et produits assimilés sont resté quasi stables, se situant à 36,829 milliards de FCFA contre 36,821  milliards de FCFA un an auparavant. En revanche, les intérêts et charges assimilés ont augmenté de 2,119 milliards de FCFA, passant de 8,477 milliards de FCFA en 2018 à 10,596 milliards de FCFA en 2019.

Les commissions de la banque ont vu leur niveau progresser de 959 millions de FCFA avec une réalisation se situant à 19,609 milliards de FCFA contre 18,650 milliards de FCFA à la fin de l’exercice 2018.

Quant au produit net bancaire de la BICICI, il a régressé de 5,84% à 45,937 milliards de FCFA contre 48,787 milliards de FCFA au 31 décembre 2018.

De leur côté, les charges générales d’exploitation ont été comprimées de 1,53% à 29,088 milliards de FCFA à la fin de l’exercice sous revue contre 29,542 milliards de FCFA précédemment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here