FinanceBourses et MarchésTélécoms: aperçu sur les résultats de Sonatel, l'action...

Télécoms: aperçu sur les résultats de Sonatel, l’action phare de la BRVM

-

- Advertisment -spot_img

Le résultat net du groupe Sonatel (Société nationale des télécommunications du Sénégal) qui comprend des filiales au Mali, en Guinée, en Guinée-Bissau et en Sierra Leone, a connu une légère baisse de 2% au terme du troisième trimestre 2020 comparé à la même période de 2019, ont annoncé les dirigeants de cette société de télécommunication basée à Dakar.

Le résultat de Sonatel (BRVM: SNTS) est passé de 143,4 milliards de FCFA au 30 septembre 2019 à 140 milliards de FCFA. Quant au chiffre d’affaires, il a progressé de 3,2%, s’établissant à 895 milliards de FCFA contre 820 milliards de FCFA au 30 septembre 2019. Selon les responsables du groupe Sonatel, cette croissance a pu se faire malgré un environnement concurrentiel plus agressif au Sénégal et à Bissau et malgré la pandémie de COVID. Ils estiment par ailleurs que «les revenus du retail ont connu une hausse de 3,8% tirée par les relais de croissance Data mobile, Orange Money et Broadband fixe ». Ces derniers ont en effet généré l’essentiel de la croissance du chiffre d’affaires et progressent respectivement de 21,2%, 23,7% et 18,6% par rapport au troisième trimestre 2019.

L’Ebitda (revenus avants intérêts, impôts et taxes et amortissements), a de son côté progressé de 9,6%, se situant à 380 milliards de FCFA contre 355,3 milliards de FCFA au 30 septembre 2019. Les dirigeants de la Sonatel explique cette hausse par une bonne maîtrise des charges indirectes qui vient s’ajouter à une marge directe stable. Le niveau des investissements du groupe Sonatel s’est situé durant la période sous revue à 143,6 milliards de FCFA contre 156,3 milliards de FCFA un an auparavant, soit une baisse de 3,3%. Selon les responsables de la Sonatel, les enjeux majeurs sont axés autour d’un meilleur adressage du client (extension capacitaire, densification), le très haut débit pour tous avec l’accélération des déploiements FTTX et de la 4G, 4G+ et 4,5G pour répondre à la forte demande des populations, une connectivité fixe variée, l’abondance Voix et Data et la digitalisation pour faciliter la mise en œuvre et l’accès aux services de l’opérateur tout en maintenant un réseau moderne, agile et optimisé.

Au terme du troisième trimestre 2020, la base clients fixe, mobiles et Internet du groupe Sonatel est en progression de 7,3% par rapport à 2019 et atteint 34,9 millions. Les dirigeants de ce groupe justifient cette hausse par le maintien de la dynamique de recrutements, malgré le ralentissement observé sur le second trimestre 2020 avec l’arrêt des animations commerciales durant les premiers jours de la crise sanitaire COVID19. Pour ce qui est des perspectives, ils avancent que §face à l’arrivée de nouveaux acteurs notamment sur le marché sénégalais, la Sonatel maintiendra sa stratégie axée sur la valeur tout en renforçant son avantage concurrentiel sur la connectivité très haut débit fixe et mobile.

En outre, dans un souci d’améliorer les trajectoires de rentabilité, les responsables de la société de télécommunications soutiennent qu’un programme de maitrise des couts a été mis en œuvre et sera renforcé dans toutes les opérations du groupe. Enfin, ils envisagent notamment , sous réserve d’ événements majeurs pouvant modifier le déroulement de l’activité dans les pays d’opération du groupe, un maintien de la croissance du chiffre d’affaires, tirée par la performance sur la data mobile, Orange Money principalement en Guinée, au Mali et en Sierra Leone ainsi qu’ un maintien de la croissance de la marge opérationnelle grâce notamment aux programmes de maitrise des charges.

Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest news

Sous le coup d’une enquête pour corruption, SICPA démarche la Côte d’Ivoire

Par Florent Beroa, Genève. L’enquête pour «corruption d’agents étrangers» la visant depuis 2015 en Suisse n’empêche pas la société...

Coup de tonnerre : la Banque Mondiale déchire son «Doing Business»

L’information a fait l’effet d’une bombe. Après avoir suspendu le «Doing Business» l’année dernière, la Banque Mondiale a décidé...

Le Botswana conforte sa notation à BBB+/A-2

Porté par la reprise du secteur du diamant, le Botswana se voit noté BBB+/A-2 à long  et court terme, en devises...

Le Mali va-t-il signer un accord avec la Russie ou le groupe Wagner ?

La chronique est alimentée ces derniers jours autour d’une future coopération entre le Mali et une société privée militaire...
- Advertisement -spot_imgspot_img

Décès de l’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika

L’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika est décédé ce vendredi 17 septembre à l’âge de 84 ans, selon un communiqué...

Guinée : Alpha Condé récuse Macky Sall et Umaru Cissoco Emballo

Engagée depuis environ deux semaines, la mission de bons offices entamée par la Communauté économique des États de l'Afrique...

Must read

Sous le coup d’une enquête pour corruption, SICPA démarche la Côte d’Ivoire

Par Florent Beroa, Genève. L’enquête pour «corruption d’agents étrangers»...

Coup de tonnerre : la Banque Mondiale déchire son «Doing Business»

L’information a fait l’effet d’une bombe. Après avoir suspendu...
- Advertisement -spot_imgspot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you

X