L’Espagne annonce un investissement de 100 millions d’euros au Mali

1

Au titre de son programme 2022-2025, l’Espagne va investir 100 millions d’euros (environ 119 millions USD) au Mali afin de soutenir le pays à faire face à ses priorités. C’est l’annonce faite le 24 octobre 2020 par Arancha Gonzalez Laya, la ministre des Affaires étrangères, de l’Union Européenne et de la Coopération du Royaume d’Espagne, reçue par le président Bah N’Daw au Palais de Koulouba.

La cheffe de la diplomatie espagnole est venue témoigner la disponibilité de son pays à accompagner le Mali dans cette phase de Transition, en relançant leurs programmes de coopération. « Nous avions des programmes de coopération en cours qui allaient jusqu’en 2021, et que nous avions suspendus », a affirmé Arancha Gonzalez Laya.

Par ailleurs, la ministre espagnole a annoncé d’autres mesures dont le démarrage d’un dialogue avec le gouvernement du Mali pour identifier les priorités pour les programmes de 2022-2025, et la reprise des coopérations entre les deux pays. « On va commencer les discussions sur les priorités. Nous serons attentifs aux souhaits exprimés par les autorités maliennes quant à leurs priorités. Nous essayerons dans la mesure du possible d’y répondre et nous allons investir 65,500 milliards de F CFA au  Mali », a-t-elle expliqué.

Selon la diplomate espagnole, son voyage à Bamako est placé sous le signe de la confiance entre les deux pays. Il s’agit, pour elle, de la confiance entre les Maliens eux-mêmes, ceux qui sont dans les zones plus calmes et ceux qui sont dans les régions à tensions.

Arancha Gonzalez Laya a également laissé entendre que le Plan d’accompagnement de la Coopération Espagnole 2022-2025 doit se placer sous le thème “Relance Post Covid”.  Et de conclure : « il serait important de faire en sorte que nos efforts se concentrent sur la relance, la récupération, mais aussi, la transformation de nos économies. Qu’on utilise cette pandémie pour sortir plus fort ».

1 COMMENTAIRE

  1. La priorité c est les doléances des enseignants et des administrateurs civils et des professionnels de la sante et les désenclavement routier et Ferré
    Sur le plan militaire il faut doter l armée de Drones en nombre suffisant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here