RDC : le ministre de l’Industrie encourage les industriels à respecter la norme ISO 26000

0
Julien Paluku Kahongya, ministre de l'Industrie de la RD Congo

Le ministre de l’Industrie de la RD Congo, Julien Paluku Kahongya, a encouragé tous les industriels installés dans le pays à respecter la norme ISO 26000. C’était à l’ouverture, le 29 septembre 2020 à Kinshasa, d’un atelier de formation réunissant des experts de la Commission « assainissement, environnement, eaux usées, eaux alimentaires, eaux de forage et eaux de piscine ».

Les participants y examinent les normes internationales dans ces secteurs aux fins de leur adoption en normes nationales congolaises. « Nous sommes en train d’entrer petit à petit dans la zone de libre-échange continentale africaine. L’entrée de notre pays dans cette zone exige le respect d’un certain nombre des normes pour que nos produits soient compétitifs sur le marché africain voire international », a déclaré le ministre de l’Industrie.

« Il faut que nous adoptions un certain nombre de normes sur tous les domaines pour nous inscrire sur la même orbite que les autres pays. Faute des normes, on continue à exporter les ampoules 100 Watt alors que sur le plan international, on préfère celles qui consomment moins et qui peuvent nous aider à économiser autant des puissances énergétiques. On continue à exporter des produits cosmétiques qui détruisent la peau. Je recommande à ce qu’il y ait une bonne communication des sujets développés dans cet atelier pour permettre aux gens de comprendre l’avantage pour un pays d’adopter ses propres normes », a ajouté Julien Paluku Kahongya.

« Responsabilité sociétale »

Pour sa part, le président de l’Association des consommateurs des produits vivriers, Patrice Musoko Mbuy, s’est appesanti sur l’importance du respect des normes ISO 26000 qu’il a présentées comme « une norme qui parle de la responsabilité sociétale ». « C’est-à-dire toute entreprise ou société qui émet sur le marché un produit doit veiller qu’il soit de bonne qualité pour protéger les consommateurs. Et ce produit ne doit pas causer du tort à la santé du consommateur », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, Patrice Musoko Mbuy a présenté un tableau peu moins reluisant de l’évacuation des eaux usées dans le pays. « En RDC, les consommateurs ne sont pas protégés. Il y a plusieurs entreprises qui déversent les eaux usées sur la rue. Ce qui favorise la dégradation du sol en empêchant l’agriculture. Des eaux usées et des déchets toxiques sont déversés jusqu’au fleuve et touchent les poissons que nous consommons. Il faut que les eaux usées des industries soient traitées avant leur évacuation. Et c’est le rôle de l’Etat de contrôler ces industries », a-t-il rappelé.

L’ISO 26000 est une norme de l’Organisation internationale de normalisation (ISO) établissant les lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale des entreprises et, plus généralement, des organisations. En fait, elle définit comment les organisations peuvent et doivent contribuer au développement durable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here