Précisions à propos de la situation d’Elecnor en Mauritanie

0

Suite à notre article du 9 septembre intitulé “Mauritanie: Elecnor se retire d’un contrat éolien de 140 millions €“, nous avons reçu des précisions de la société espagnole, basée à Madrid, démentant tout retrait de la Mauritanie. Ci-dessous l’intégralité des précisions.

La centrale éolienne de 100MW de Boulenouar est en phase finale de construction. Les essais électriques de la sous-station électrique et des lignes de moyenne tension sont actuellement en cours et devraient être achevés en novembre. Le Groupement Elecnor – Siemens Gamesa travaille normalement et en pleine collaboration avec Somelec dans le but de pouvoir générer de l’énergie renouvelable pour Nouadhibou et Nouakchott avant la fin de 2020, une fois la ligne électrique 225kV Nouakchott Nouadhibou est mise en service. Une fois que la centrale éolienne de Boulenouar commencera à produire de l’énergie verte, le Groupement Elecnor – Siemens Gamesa sera chargé des services d’Opération et Maintenance (O&M) pendant une période de 11 ans. Les représentants du Groupement Elecnor – Siemens Gamesa ont déclaré : “Nous sommes très fiers de pouvoir achever avec succès cette centrale éolienne et de collaborer ainsi au développement des énergies renouvelables en Mauritanie et renouveler notre compromis avec la Somelec á travers l’O&M de la dite centrale

L’article de Financial Afrik était basé sur le procès verbal numéro 45 de 2020 de la commission nationale de contrôle des marchés publics du 19 août 2020. Ce document en question ne mentionne pas la disparition d’Elecnor du consortium en charge du projet mais plutôt du changement de la dénomination du signataire du projet avec Elecnor. En effet, Gamesa Eólica S.L a changé de nom pour devenir Siemens Gamesa Renewable Energy Eolica, S.L. Actuellement, le consortium s’appelle Elecnor – Siemens Gamesa, au lieu d’Elecnor – Gamesa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here