Covid-19: la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) impactée mais résiliente

0

La crise du Covid-19 a impacté directement le trafic autoroutier du premier semestre 2020 et par conséquent les recettes de péage. Les mesures de confinement et de restriction de la circulation qui ont accompagné la crise sanitaire du Covid-19 ont eu un impact direct sur le trafic autoroutier et en conséquence sur les recettes d’ADM et sa trésorerie.

Le premier semestre de l’année 2020 s’est donc soldé par un recul de 32% pour le trafic autoroutier et de 29% pour les recettes de péage, soit une perte de chiffre d’affaires de 437 millions de dirhams à fin juin 2020 comparés aux mêmes périodes de l’année 2019.
ADM se mobilise pour limiter l’impact de la crise et écourter la période de retour à la normale.

Cette situation inédite et imprévisible a mis la trésorerie d’ADM sous pression, ce qui a poussé l’entreprise à mettre en place un plan de rationalisation et priorisation des dépenses axé sur la réduction du budget des charges courantes liées principalement à l’activité d’exploitation, et sur la reprogrammation des investissements liés à la construction d’infrastructure autoroutière, tout en maintenant les chantiers indispensables et prioritaires.
Le budget annuel d’investissement et de fonctionnement a été donc reprogrammé avec une révision totale de 942 millions de dirhams, ce qui permettra d’anticiper l’impact de la crise sanitaire sur le reste de l’année 2020.
ADM s’engage à assurer la continuité du service public et atténuer les répercussions de la crise sur son écosystème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here