RDC : la rentrée scolaire fixée au 12 octobre 2020

1

Le Conseil des ministres de la RD Congo, réuni vendredi 25 septembre 2020 à Kinshasa sous la direction du président Félix Tshisekedi, a fixé au 12 octobre prochain la rentrée scolaire pour l’année 2020-2021, alors que les élèves du primaire et du secondaire s’apprêtaient pour le 5 octobre.

Après une paralysie de 7 mois des activités des établissements scolaires à la suite de la pandémie de COVID-19 déclarée officiellement le 10 mars en RDC, le gouvernement a exprimé sa détermination de poursuivre la paie des nouvelles unités. Le 24 septembre 2020, le ministre du Budget, Jean Baudoin Mayo, a annoncé la paie de 58.000 enseignants nouvelles unités (NU) au dernier trimestre de l’exercice budgétaire 2020. Il a assuré que le gouvernement entend travailler davantage pour satisfaire le reste de 90.000 autres dont la plupart des NU du cycle maternel.

Selon le compte-rendu de la réunion du Conseil des ministres, “les propositions de solutions ont été formulées et l’annonce des mesures arrêtées sera faite par le ministre d’État“. Le ministre de l’EPST a présenté les critères de délibération formulés pour les écoles primaires et secondaires. Au primaire : le report au troisième trimestre des points obtenus au premier et deuxième trimestre. Pour le secondaire : les points du premier semestre seront reportés au deuxième semestre. “Un programme spécial de rattrapage sera aménagé durant le premier mois de la rentrée afin de récupérer les matières non achevées pour mettre à niveau les élèves, et la durée des vacances a été écourtée”, a-t-il indiqué.

À cause de la Covid-19, les écoles ont été fermées, perturbant le calendrier scolaire 2019-2020. À la reprise, seuls les élèves finalistes du primaire et du secondaire ont passé leurs épreuves certificatives, dont les résultats sont encore attendus

1 COMMENTAIRE

  1. Nous saluons cette reprise des cours mais le gouvernement doit comprendre que le COVID-19 a tellement affecté de l’alimentation et de l’agriculture, le plan de sauvetage aux organisations du secteur de l’alimentation et de l’agriculture s’avère urgent tel le projet 10.000 jardins potagers en Afrique qui s’exécutent à travers les pays de la galaxie Slow Food. Pour votre information avec l’appui de la Fondation Slow Food pour la Biodiversité, nous avons atteint que 3114 jardins réalisés et que la RDC n’a reussi à faire que 144.
    C’est dont que nous sollicitons l’accompagnement du gouvernement congolais car ce projet peut faire naître la création des cantines et cuisines scolaires qui appuieraient la mesure de gratuité de l’enseignement au niveau primaire où la déperdition scolaire remarquable.Ne dit-on pas ventre affamé n’a point d’oreilles. Si on mange bien les études vont mieux. La Coordination Nationale des Conviviums et Communautés Slow Food compte apporter son apport pour la chaine de solidarité alimentaire au COVID-19

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here