Covid-19 au Maroc: l’Institut américain IHME prévoit 1000 morts par jour

1

L’«Institute for Health Metrics and Evaluation» (IHME) relevant de l’Université de Washington, annonce une aggravation inquiétante de la crise sanitaire au Maroc jusqu’en 2021. Se fondant sur cinq indicateurs, à savoir les décès depuis le début de la pandémie, les décès quotidiens, les tests de dépistage, les capacités hospitalières ainsi que le respect des mesures préventives, l’institut américain prévoit l’apocalypse en cas de relâchement des gestes barrières.

Dans le cas du non respect des gestes barrières et des mesures générales de prévention (le port du masque au Maroc est actuellement de seulement 53%), le centre américain annonce une explosion des décès dans les trois mois à une moyenne journalière d’environ 1000 morts à la fin décembre pour une contamination évaluée à 300 000 morts.

Pour faire face à ce déluge de contaminations, l’étude indique que le Maroc devrait disposer de 37.843 lits, dont 8000 lits de réanimation équipés de 6700 respirateurs contre seulement 10.721 lits d’hospitalisation, dont seulement 660 lits de réanimation disponibles actuellement au Royaume, selon l’IHME. Des chiffres qui, rappelle le quotidien l’Opinion Maroc, contrastent avec ceux avancés par les autorités sanitaires marocaines qui parlent, elles, de 20.000 lits dont 1200 de réanimation.

Reste à relativiser ces chiffres en se rappelant que depuis le début de la pandémie, les prévisionnistes se sont plutôt illustrés par des projections sans corrélation avec la réalité. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avait prédit le pire pour l’Afrique avant de se raviser. L’Imperial College of London avait loué les vertus du confinement, poussant la moitié de la planète à se mettre sous ce régime avant que d’autres instituts similaires n’indiquent le contraire.

1 COMMENTAIRE

  1. Prévision de mortalité complètement erronée. il n’est basée sur aucun fondement scientifique. Le Covid-19 est une maladie bénigne qui se soigne avec un traitement simple, il suffit de mettre le traitement et les médicaments à la disposition du publique auprès des pharmacies et des médecins généralistes. Essayez de répondre à cette question; Pourquoi l’Etat a monopolisé le médicament à base de Chloroquine et ne veut pas le libéraliser auprès des pharmacies privées et des médecins généralistes?. Pourquoi on veut absolument terroriser la population marocaine? Pourquoi on cherche à nous imposer un vaccin inutile et dangereux pour les citoyens?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here