Prudence extrême ? La ville de Casablanca, capitale économique du Maroc, est complètement coupée du reste du royaume à partir de ce lundi, jour de la rentrée scolaire. Une autorisation expresse est nécessaire pour se rendre ou sortir de la cité d’environ 5 millions d’habitants.

Ces mesures de restrictions, annoncées par voie de communiqué dimanche 6 septembre peu avant minuit (un timing qui suscite des polémiques), vont s’appliquer pendant deux semaines, avec «une évaluation minutieuse et continue» de la situation épidémiologique. «Nous risquons d’être submergés par le virus. Dès lors, des mesures drastiques s’imposent, sinon la situation risque d’être incontrôlable dans les jours à venir», a indiqué le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb, cité par la MAP, l’agence de presse officielle du Maroc.

Ces dernières semaines, une hausse de cas de Covid-19 a été constatée au Maroc, avec un record de contamination dimanche 6 septembre et 2 234 nouveaux cas officiellement déclarés, dont 42 % à Casablanca, selon la même source. Depuis le recensement du premier cas début mars, un total de 72 394 cas de contamination, dont 1 361 décès, a été officiellement détecté dans ce pays de 35 millions d’habitants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here