Elections américaines: Donald Trump en nette avance sur les dépenses publicitaires

0

À l’approche des élections présidentielles américaines de 2020, Donald Trump devance toujours son rival Joe Biden en matière de dépenses publicitaires sur Internet. Au cours du mois d’août, le montant hebdomadaire dépensé par l’actuel président des États-Unis pour gagner la bataille d’influence sur le Web est passé d’environ 8 millions de dollars à plus de 12 millions dollars, rapporte Statista.

Au total, depuis le début du mois de mai, le locataire de la Maison Blanche accumule déjà 90 millions de dollars de dépenses de publicité en ligne, contre 50 millions pour le candidat démocrate qu’il surnomme “Sleepy Joe”, “Joe l’endormi” en référence au confinement de celui-ci au plus fort de la pandémie Covid-19. Adepte de la post-vérité, Donald Trump s’est imposée sur l’espace public de communication en pointant constamment son doigt sur les médias et l’establishment et en mettant le curseur sur l’émotion plutôt que le fait objectif, en refusant de poster le masque tout en l’encourageant…

Le milliardaire qui a construit ses fortunes grâce à des marchés publics et des coups de pouce des puissants a réussi pratiquement à faire croire au petit peuple et aux classes moyennes qu’il est l’un des leurs. La force du candidat républicain reste sans conteste le réseau social. “sans Twitter, je ne serais probablement pas là. J’ai près de cent millions d’abonnés sur Facebook, Twitter et Instagram. J’ai mon propre média.”, déclarait-il à propos de sa campagne victorieuse de 2016.

Bien que donné vainqueur par la plupart des sondages, Joe Biden n’en reste pas moins attentif aux performances de son adversaire sur la toile. Au cours de ces derniers jours, le candidat démocrate a augmenté fortement ses dépenses en publicité, passées de 2 millions de dollars par semaine en juillet, ces dernières ont atteint les 10 millions de dollars durant la semaine s’achevant le 22 août.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here