Gabon: des milliards injectés dans la structuration des entreprises publiques à l’agonie

0
Le président Ali Bongo leur de ses vœux télévisés aux Gabonais le 31 décembre 2018. © Présidence de la République gabonaise
Entre 2018 et 2019, le Gabon a dépensé 60 milliards de FCFA pour la subvention et la restructuration de ses entreprises publiques toujours au bord du gouffre. Elles étaient censées apporter un plus à l’Etat, mais la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), la Société gabonaise de raffinage (Sogara), la Société gabonaise de transport (Sogatra), la Société nationale des hydrocarbures (SNHG) et plusieurs d’autres sociétés publiques, font plutôt dépenser le Gabon. En 2018, l’Etat


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis