L’ex-président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz
Interpellé le lundi 17 août, gardé à vue depuis cette date pour subir un interrogatoire sur des questions sécuritaires ainsi que des crimes économiques et financiers, Mohamed Ould Abdel Aziz, l’ex-président mauritanien, a bénéficié d’une liberté provisoire dans la nuit du dimanche au lundi 24 août. Ould Abdel Aziz a regagné son domicile situé au Ksar (dans la zone de Nouakchott ouest) à une 1 heure GMT ce lundi. Interpellé sur la base des crimes économiques qui ont été perpétrés sous son règne qui couvre la période 2008/2019, l’ex-président a vu lors de son interrogatoire les questions sécuritaires éclipser celles


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis