Canular covid-19: une étude sur les trottinettes et l’hydroxychloroquine piège une revue scientifique

0

Tenant plus de l’humour que de la recherche scientifique, l’article publiée dans l’Asian Journal of Medicine and Health a fait le tour du monde

Intitulé “l’hydroxychloroquine (HCQ) peut-elle prévenir les accidents de trottinettes ?”, l’étude est parue le 15 août dans la revue Asian Journal of Medicine and Health (AJMH), sans distanciation éditoriale. Citant “Picsou Magazine” et Jean-Claude Dusse, les auteurs ont démontré qu’un traitement à base d’hydroxychloroquine était efficace pour prévenir les accidents de trottinettes électrique. Le tout en s’appuyant sur le résultat de trois études censées démontrer l’efficacité de la molécule pour réduire le nombre de morts imputables à ce mode de transport.

Les quatre auteurs remercient également Didier Raoult – “sans qui rien ne serait possible” – puisque le thème du canular s’inspire d’ailleurs des propos du microbiologiste tenus en février dernier et affirmant qu’il y auraiy “moins de morts que par accident de trottinette. Le journal a dépublié l’article 30 heures après sa publication après qu’il ait fait l’objet de plusieurs commentaires dans les réseaux sociaux.

L’étude concluait entre blagues et allusions carabinées que les effets de l’hydroxychloroquine “doivent être éclaircis” mais qu’il y a urgence à la “prescrire largement” pour éviter des morts à trottinette. A noter que l’article qui préconise de laisser les vendeurs de trottinette prescrire librement avait été bien relu et annoté. S’il a été retiré par le site, l’article de Asian Journal of Medicine and Health (AJMH) est encore visible dans le blog de l’un des auteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here