Njack Kane: “les Etats africains doivent dépasser le slogan de l’autosuffisance alimentaire”

0

Trader hors pair du négoce du riz et des grains, Njack Kane a fait les maisons prestigieuses comme Addax et Glencore avant de fonder Novel Commodities, devenu par la force de la poigne, des relations et le goût du risque, une enseigne incontournable. Mais c’était il y a presque un siècle…

en 2007, des spéculations soudaines sur les grains suivies de restrictions sur les exportations asiatiques se transformèrent en crise alimentaire en Afrique de l’Ouest. Cela devait être “la fin d’un cycle”, déclare Njack Kane appelant les États africains à tirer les leçons de cette trop forte dépendance. Depuis, le souci de ce diplômé de Sciences Po est d’inverser les chaînes de valeur, en faisant des pays africains des exportateurs nets de riz et de grains.

Mais pour y arriver, la CEDEAO doit pouvoir coordonner les politiques nationale d’autosuffisance pour créer un vaste marché permettant d’écouler la production au sein de la zone et, dans une deuxième étape, d’exporter. «La crise de 2008 était une alarme en cela qu’elle avait mis en évidence les vulnérabilités des pays africains trop dépendants de l’Asie pour se nourrir ». Douze ans après, est ce que la leçon est apprise ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here