Bénin: Faible niveau de rachat d’obligations du trésor

0
Le président Patrice Talon du Bénin.

L’opération de rachat d’obligations assimilables du trésor (OAT) en circulation, initiée le 6 août 2020 par l’Etat du Bénin à travers son trésor public, s’est soldée par un faible niveau de rachat. Sur un montant global alloué au rachat de 27,500 milliards de FCFA, il n’y a eu que 6,550 milliards de FCFA de soumissions globales provenant des investisseurs, soit un taux de couverture de 23,82%.

Cette opération de rachat d’OAT s’inscrit dans le cadre de la gestion active de la dette et vise un meilleur profilage de la dette de l’État du Bénin. La procédure de rachat est l’adjudication à l’envers réservée aux seuls porteurs des titres. Il faut souligner que la durée résiduelle des OAT mis en rachat par le Bénin est de 133 jours (contre une maturité initiale de 5 ans) avec un taux de coupon couru de 3,97%. L’essentiel de ces soumissions proviennent du Burkina (3,250 milliards), du Togo (2,300 milliards) et de la Côte d’Ivoire (1 milliard).

Le trésor public béninois a retenu l’intégralité des soumissions, soit un taux d’absorption de 100%. Parallèlement à cette opération de rachat, le trésor public béninois a levé avec succès 30 milliards de FCFA au terme de son émission d’OAT à 3 ans. Ce montant correspond à celui mis en adjudication. Le montant global des soumissions des investisseurs s’est élevé à 37,706 milliards de FCFA, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 125,69%. Le taux d’absorption s’est situé à 79,56%.

Selon l’agence UMOA-Titres, l’émetteur s’est engagé à rembourser les titres émis le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 7 août 2023. Quant au paiement des intérêts, il se fera annuellement dès la première année sur la base d’un taux d’intérêt de 5,90%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here