Les taxes roses freinent l’accès des femmes à de meilleurs emplois (Banque Mondiale)

0
Selon l'étude, les produits spécifiquement consommés par les femmes sont vendus plus chers que ceux destinés aux hommes.

Dans un rapport publié le 30 juillet 2020, la Banque Mondiale démontre que l’intensification des échanges commerciaux ans le monde bénéficie économique aux femmes. En revanche, les “taxes roses” et d’autres obstacles freinent l’accès à de meilleurs emplois et à l’égalité salariale.

Cette étude préparée en collaboration avec l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) montre que les entreprises intégrées aux chaînes de valeur mondiale emploient un pourcentage plus élevé de femmes (33%) que les entreprises qui n’en font pas partie. En outre, détaille le rapport intitulé en anglais “The Role of Trade in Promoting Women’s Equality”, lorsque les pays s’ouvrent au commerce, la part des salaires des femmes dans le secteur manufacturier augmente de 5,8 points de pourcentage en moyenne.

Le rapport souligne également l’importance de lutter contre les discriminations à l’encontre des femmes dans le cadre des politiques commerciales. Si aucun pays n’impose ouvertement des modes de fixation de prix en fonction du sexe, les préjugés implicites peuvent déboucher sur des “taxes roses” économiquement préjudiciables aux femmes. Selon l’étude, les produits spécifiquement consommés par les femmes sont vendus plus chers que ceux destinés aux hommes. Dans le secteur de l’habillement par exemple, les prix des articles pour femmes sont globalement supérieurs de 2,77 milliards de dollars à ceux des vêtements pour hommes, un écart qui a augmenté d’environ 11% en termes réels entre 2006 et 2016. De telles disparités concernent les consommatrices du monde entier.

Le rapport conclut à la suppression des barrières commerciales entravant la participation des femmes aux marchés internationaux et à l’amélioration de l’accès à l’éducation, aux services financiers et aux technologies numériques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here