UMOA : Les Etats mobilisent 2672 milliards de FCFA de titres publics au deuxième trimestre 2020

0
Le volume total de titres publics mobilisé par les Etats membres de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) par adjudication et syndication s’est établi à 2672 milliards de FCFA (4,008 milliards d’euros) au deuxième trimestre 2020, selon les données établies par l’Agence UMOA-Titres basée à Dakar.

Cette structure souligne dans sa publication « Statistiques du marché des titres publics » du deuxième trimestre 2020 que la durée de vie moyenne résiduelle de ces titres est de 2,60 années.

La côte d’Ivoire demeure toujours la locomotive de la zone avec 871 milliards de FCFA mobilisés, soit 33% du volume global. Elle devance de loin son suivant qu’est le Sénégal qui se retrouve avec 460 milliards de FCFA, soit 17% du volume global mobilisé par la zone. La troisième place revient au Bénin avec 315 milliards de FCFA (12%).

Le reste des pays se retrouve avec moins de 300 milliards de FCFA mobilisés pour chacun. Les mieux positionnés sont le Burkina (284 milliards), le Mali (269 milliards) et le Niger (241 milliards), soit respectivement un pourcentage de 11%, 10% et 9%.

Au-dessous de ce lot viennent le Togo (7%) et la Guinée-Bissau (1%) avec respectivement 190 et 42 milliards de FCFA mobilisés.

Les données de l’agence UMOA-Titres laissent entrevoir une prépondérance des titres  de maturité 91 jours (1307 milliards), très loin de ceux à 3 ans  (397 milliards) et 5 ans (337 milliards).  Les titres public à maturité 182 et 364 jours sont aussi importants, totalisant respectivement 305 milliards et 252 milliards. En revanche, le volume des titres à maturité longue est marginal : 61 milliards de FCFA pour les titres à 7 ans et 13 milliards de FCFA pour ceux à 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here