La libérienne Ellen Johnson Sirleaf co-présidente du comité d’évaluation de l’OMS

0
L'ex-présidente libérienne Sirleaf Johnson, pour co-présider le rapport de l'OMS.

Sous pression avec l’annonce du retrait de l’Amérique de Donald Trump, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) va engager une évaluation sur sa gestion de la pandémie covid-19. Le comité d’évaluation promis en mai 2020 lors de l’Assemblée mondiale de la santé, sera présidé par l’ancienne Première ministre néo-zélandaise Helen Clark et l’ex-présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf, qui choisiront les membres le composant, a déclaré le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une réunion par visioconférence avec les représentants des 194 Etats membres de l’organisation. Tedros Ghebreyesus a promis une transparence totale de l’OMS et appelé les pays à faire de même.

Il s’agit de voir, explique Adhanom Ghebreyesus, «ce qui a été fait», mais aussi de demander « à tous les États membres de s’ouvrir et de tout leur montrer comme un livre ouvert», afin « de comprendre honnêtement et sincèrement». L’objectif du panel est d’examiner l’expérience acquise et les enseignements tirés de la réponse sanitaire internationale coordonnée par l’OMS. Cela implique une réponse mondiale, y compris, mais sans se limiter uniquement à la seule gestion de l’OMS. «Ce n’est pas un rapport standard qui coche une case et est ensuite mis sur une étagère pour prendre la poussière», a insisté le Dr Tedros, ajoutant que ce processus est pris «au sérieux». Il a ajouté que le panel fournirait un rapport intérimaire à une réunion annuelle des ministres de la santé qui sera reconvoquée en novembre.

C’est quelque chose que nous prenons “au sérieux”, a assuré le patron de l’OMS. Faisant allusion à l’attitude américaine, l’éthiopien a estimé que la division fait plus de mal que le virus lui-même. “Mes amis, ne vous y trompez pas. La plus grande menace à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui n’est pas le virus lui-même, mais le manque de leadership et de solidarité ». A noter que plus de 11,8 millions de cas de Covid-19 ont été recensés dans le monde dont plus de 544.000 décès. « Et la pandémie continue de s’accélérer », a déclaré Dr Tedros, précisant que le nombre total de cas a doublé au cours des six dernières semaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here