Le président américain Donald Trump signant un décret à Washington, DC, États-Unis, le jeudi 28 mai 2020. Photographe: Doug Mills/The New York Times/Bloomberg via Getty Images.

Imperturbable Donald Trump. Alors que son pays a franchi aujourd’hui le cap des 3 millions de cas positifs, le voilà qui annonce l’officialisation du retrait de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). La pandémie du Covid-19 a fait 131 594 morts aux Etats-Unis selon l’université Johns-Hopkins.

Selon le professeur Anthony Fauci, plus haut expert en maladies infectieuses du gouvernement américain, la gestion de la pandémie par les Etats-Unis « n’a vraiment pas été bonne » et le pays est toujours « embourbé jusqu’aux genoux » dans la première vague de l’épidémie.  Mais il en faut plus pour désarçonner Donald Trump, qui cherche à focaliser l’attention sur un retrait de l’OMS condamné par le monde entier. « Nous avons fait du bon travail. Je pense que d’ici deux, trois, quatre semaines, nous serons dans une excellente position », a-t-il estimé. Les statistiques disent plutôt le contraire, les USA ayant enregistré 1 million de cas en l’espace d’un mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here