L’OMVS et l’AFD renforcent leur partenariat dans le domaine de la qualité des ressources en eau et des régimes hydrologiques du fleuve Sénégal

0

Monsieur Hamed Diane SEMEGA, Haut –Commissaire Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve SENEGAL, Monsieur Philippe LALLIOT, Ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie et Monsieur Alexandre POINTIER, Directeur de l’Agence française de développement au Sénégal, signent une convention de subvention, pour un montant de 656 millions FCFA, équivalent à un million d’euros, afin de renforcer l’OMVS en matière de gestion durable de la ressource en eau et de l’environnement par la création d’outils de suivi, de connaissances et de renforcement de capacités.

Intitulé projet de suivi et de contrôle de la ressource en eau, ou SCREEN, cet appui vise, à travers la mobilisation d’appui technique et d’expertises, à (i) cerner les équilibres socio-économiques autour de l’orpaillage dans le bassin versant d’un  affluent du fleuve Sénégal (la Falémé), caractériser la pollution du milieu naturel par le mercure et le cyanure, et mettre en place des mesures préventives pour lutter contre celle-ci et la hausse de la turbidité, (ii) renforcer les systèmes de suivi hydrologique à l’œuvre dans le bassin pour le suivi des hauteurs d’eau et débits de rivière grâce à l’apport de données satellitaires, et (iii) renforcer la formation des cadres de l’OMVS et des services hydrométéorologiques nationaux des quatre pays (Guinée, Mali,  Mauritanie et Sénégal ) pour la prise en main de ces nouveaux outils de suivi.  

La production de connaissances des ressources en eau grâce à l’utilisation de données satellitaires et la mise en place de stations virtuelles pour l’hydrologie spatiale seront réalisées, en mobilisant l’expertise du Centre national d’études spatiales (CNES) français et de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) dans le cadre du groupe de travail sur l’hydrologie spatiale que ces deux institutions ont contribué à mettre en place depuis 2014 avec l’AFD.

Ce financement est le prolongement et l’approfondissement d’un partenariat engagé depuis 40 ans entre la France, via son opérateur l’agence française de développement, et l’OMVS, représentant un montant total de 128 M€ pour la mise en place des barrages de Diama (barrage anti-sel) et Manantali (hydro-électricité) et de l’accompagnement institutionnel.

A propos des partenaires

L’Agence Française de Développement

Le groupe Agence française de développement (AFD) finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus juste et durable (climat, biodiversité, paix, éducation, urbanisme, santé, gouvernance…). Nos équipes sont engagées dans plus de 4000 projets dans les Outre-mer et 115 pays. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable (ODD).www.afd.fr

L’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal L’OMVS est un organisme inter-Etats regroupant le Sénégal, la Mauritanie, la Guinée et le Mali. Sa vocation est de favoriser un développement intégré et coordonné du bassin du fleuve Sénégal, basé sur la maîtrise et la gestion rationnelle des ressources en eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here