A Wall Street, Fastly a détrôné Zoom

0
Arthur Bergman, le fondateur de Fastly, a cédé son fauteuil de CEO pour mieux se consacrer à sa passion.

Popularisée par la pandémie du coronavirus, Zoom n’est plus la valeur boursière la plus performante à Wall Street. La célèbre application qui a permis a beaucoup d’entreprises de poursuivre leur fonctionnement à distance a été détrônée par Fastly, une rivale fondée en 2011 et cotée en avril 2019, soit un mois seulement après l’introduction de Zoom.

Le cours de cet outil de travail à distance fondé par Artur Bergman, informaticien, hacker précisément, qui a démissionné de son poste de CEO en janvier dernier pour se concentrer sur sa passion de développeur, a bondi de 36% la semaine dernière puis de 15% depuis lundi, totalisant un pic de 222% depuis le 19 février.

En comparaison, Zoom enregistre une hausse de 159% sur la même période. Fastly se veut plus rapide comme son nom l’indique dans le flux des données numériques. Le chiffre d’affaire de l’entreprise devrait atteindre 290 millions de dollars en 2020, en croissance de 42%.

Si le fondateur de Fastly, Artur Bergman, ancien directeur de l’ingénierie chez Wikia, chaud partisan de l’open source et membre du conseil d’administration de la Fondation OpenID, a été remplacé par Joshua Bixby , il reste au sein de l’entreprise en tant que président, en charge de l’architecture système. Vendredi 4 juillet, son bébé valait 7,6 milliards de dollars à Wall Street.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here