RDC : la relance de la production de la MIBA nécessite 10 millions USD du gouvernement

0

La relance de la production de la  Minière de Bakwanga (MIBA), dans la province du Kasaï Oriental (centre de RD Congo), nécessite un financement de 10 millions USD que sa direction a sollicité du gouvernement central.
À cet effet, le nouveau directeur général Paulin Lukusa a conduit une délégation de la MIBA, jeudi 25 juin 2020, auprès du  vice-ministre des Finances, Junior Mata.
« La MIBA est en faillite. Les travailleurs sont frappés par des arriérés des salaires. Certains partent à la retraite sans toucher leur décompte final. Et comme la société ne paye plus ses cotisations sociales à la CNSS, les agents retraités sont voués à la mort. Nous faisons des marches depuis plus d’une dizaine d’années mais rien ne change », a expliqué Paulin Lukusa au vice-ministre des Finances.
 « il suffit de booster la MIBA avec le peu que nous attendons et vous verrez qu’on va produire, grâce à nos gisements et nos propres moyens, sans recourir nécessairement aux partenaires extérieurs. Nous avons le gisement de massif 1 qui est au polygone minier. Il y a aussi un autre gisement important celui de Sassim vers Tshibue qui est encore une concession de la MIBA », a-t-il souligné.
Au nom du gouvernement, le vice-ministre des Finances, Junior Mata, a rassuré à ses interlocuteurs de l’appui de l’État  qui “interviendra dans un bref délai”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here