L’économie du Nigeria confrontée à sa pire récession depuis 40 ans

0
Le président nigérian Muhamadu Buhari face aux statistiques.

Un nouveau rapport de la Banque Mondiale estime que l’économie nigériane se contracterait probablement de 3,2% en 2020 si le COVID-19 est contenu d’ici le troisième trimestre 2020. Il convient de noter que l’économie nigériane devait croître de 2,1% en 2020 avant la pandémie de COVID-19, ce qui signifie que la pandémie a entraîné une perte de 5 points de croissance.

Commentant le rapport, le directeur national de la Banque mondiale pour le Nigéria, Shubham Chaudhuri, a déclaré: «bien que l’impact économique à long terme de la pandémie mondiale soit incertain, l’efficacité de la réponse du gouvernement est importante pour déterminer la vitesse, la qualité et la durabilité de la reprise économique. Outre les efforts immédiats visant à contenir la propagation du COVID-19 et à stimuler l’économie, il sera encore plus urgent de remédier aux goulets d’étranglement qui entravent la productivité de l’économie et la création d’emplois »

Le pétrole représente plus de 80% des exportations du Nigeria, 30% de ses crédits bancaires et 50% des recettes publiques globales. Les recettes fiscales devraient passer d’un niveau déjà faible de 8% du PIB en 2019 à 5% en 2020. La crise c COVID-19 pourrait pousser environ 5 millions de Nigérians supplémentaires dans la pauvreté en 2020, indique la Banque Mondiale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here