En RDC, les réserves de change tombent à trois semaines d’importation

0
le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC), Déogratias Mutombo, a une marge de manoeuvre restreinte sur les réserves de change.

La Banque centrale de la République démocratique du Congo a estimé ses réserves de change à 923,12 millions USD au 29 mai 2020. Dans un communiqué publié le 17 juin 2020, à l’issue de la 5e réunion du Comité de politique monétaire présidée par le gouverneur Déogratias Mutombo Mwana Nyembo, l’instance indique être à seulement 3 semaines de couverture d’importations. En comparaison, l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) est à cinq mois d’importation et la Communauté économique de l’Afrique Centrale (CEMAC) à 3 mois.

La situation congolaise est d’autant plus inquiétant que les réserves vont s’amenuisant de mois en mois. Par rapport à la fin avril, l’on observe une baisse des réserves de 57,0 milliards de CDF (30 millions de dollars) , expliquée en partie par l’intervention de la Banque centrale sur le marché de change”, explique la BCC. Début mai, la Banque centrale a vendu quelque 30 millions USD aux banques commerciales pour leur permettre de faire face à la demande des opérateurs économiques, dont des importateurs et, au passage, donner un coup de pouce à la monnaie nationale. L’opération visait aussi à réduire la pression de la demande de devises sur le marché parallèle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here