Fitch révise à la baisse les perspectives de 3 banques marocaines

0
Les filiales des banques étrangères bénéficient d'un à priori positif chez Fitch Rating.

L’agence de notation financière Fitch a revu à la baisse les perspectives de trois banques marocaines, Attijariwafa Bank (AWB), Bank of Africa (BOA) et Credit Immobilier et Hotelier (CIH), de stable à négative. La notation reste inchangée à «BB +» pour les trois banques citées. Par contre, l’agence a maintenu inchangée la notation de Société Générale Maroc, BMCI (filiale BNP Paribas) et Eqdom (filiale de Société Générale Maroc), en raison sans doute de leur statut de filiales de groupes internationaux, devant bénéficier de soutiens en devises en cas de besoin.

Ces ajustements mécaniques des trois premières banques citées font suite à la révision à la baisse des perspectives de la notation souveraine du Maroc de stable à négative à cause de l’impact négatif anticipé de la pandémie de COVID-19. La note «BBB-» du royaume, correspondant au dernier palier de la classe investment grade, reste néanmoins inchangée. L’économie marocaine devrait se contracter de 4,5% en 2020 et la dette des administrations publiques (GG) culminer à 58% du PIB en 2020 contre 52,5% en 2019, note Fitch.

L’agence estime par ailleurs que la propension du Maroc «à soutenir le secteur bancaire reste élevée en raison du rôle qu’il joue dans le financement de l’économie et de la volonté des autorités de préserver la stabilité financière alors que le pays met en œuvre ses plans de développement économique». Une révision à la baisse de la note souveraine marocaine entraînera nécessairement une révision à la baisse des notes des trois banques révisées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here