Covid-19: Emirates va supprimer 30 000 emplois en dépit d’un résultat bénéficiaire

0
Des responsables émiratis visitant un Airbus A-380 décoré d'une image de feu Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan, lors de la journée d'ouverture du Dubai Air Show.

La compagnie aérienne Emirates envisage de supprimer environ 30.000 emplois afin de réduire ses coûts face à l’épidémie de coronavirus, rapporte dimanche l’agence Bloomberg. Cette sévère réduction correspond à 30% des effectifs de la compagnie estimés à 105 000 employés. La compagnie des Emirats Arabes Unis est pourtant bénéficiaire, enchainant sur une 32 ème année consécutive de bénéficies avec un résultat net de 1,1 milliard de dirhams (288 millions de dollars) pour l’exercice annuel se terminant en mars, contre 237 millions de dollars l’année précédente.

La plus importante compagnie du Moyen-Orient exploite une flotte de 115 Airbus A-380 et 155 Boeing-777. La compagnie a suspendu ses vols le 22 mars avant de reprendre des liaisons limitées deux semaines plus tard. Le président et directeur général du groupe Emirates, Cheikh Ahmed ben Saïd Al-Maktoum impute la réduction des effectifs aux effets du coronavirus qui a interrompu 11 mois de performances. “Nous prévoyons qu’il faudra au moins 18 mois avant que la demande de voyages ne revienne à un semblant de normalité”, déclare le PDG. 

La compagnie a déclaré avoir transporté 56,2 millions de passagers au cours de l’exercice annuel, soit une baisse de 4 % par rapport à l’année précédente, et son volume de fret a diminué de 10 % à 2,4 millions de tonnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here