Alors que l’Afrique fait face à un endettement excessif dû aux effets négatifs du COVID -19, l’agence de notation financière Standard & Poor’s (S&P) annonce une dégradation de ses perspectives de notations. Dans son rapport publié vendredi 24 avril, l’institution financière a souligné que les pays exportateurs de pétrole ainsi que les gouvernements africains dépendant de financements extérieurs pourraient voir leurs dettes exploser. S&P Global constate une augmentation des risques de dégradation des notes en raison des implications économiques et financières de la pandémie COVID-19. Si la pandémie s’étend au-delà du deuxième trimestre 2020, l’endettement s’intensifiera, en particulier pour les


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis