Covid-19: en Tunisie, une danseuse fait plus d’audience que le président de la république

3
Nermine Sfar, l'inventrice de la "Corona Dance" éclipse les officiels.

La jeune danseuse Nermine Sfar, 21 ans, fait des audiences de 150 000 vues sur Youtube là où le président tunisien, Kais Saied, le 17 mars, lors de son discours sur les mesures exceptionnelles prises dans le cadre du coronavirus, a peiné à dépasser les 30 000 vues. La généreuse prestation de la starlette a relégué l’allocution du président de la République au second plan.

Se déhanchant à la manière des grandes danseuses égyptiennes de l’ère Oum Kalthoum, cette “effrontée” selon les islamistes, a cassé les tabous en transportant ses concitoyens dans un cabaret virtuel et, précisons-le, halal. Tenue décolletée à damner les frileux gardiens de l’orthodoxie du parti Ennahda, déhanché foudroyant à envoyer Shakira en retraite anticipée, Nermine, dansant parfois, le masque collé au visage, répète la même phrase à longueur d’enregistrement: “restez chez vous, je danse pour vous”, participant à sa manière à la laborieuse campagne gouvernementale pour le confinement.

Attention à croire que cette belle bourgeoise est une poupée qui n’a rien dans la tête. Pendant longtemps, elle a pensé être candidate aux dernières présidentielles avec comme slogan de campagne “l’interdiction du voile” et le déblocage de la question taboue de l’héritage, devant revenir désormais aux femmes pour deux tiers. A l’été dernier, elle avait recueilli plus de 35 000 signatures soit trois fois le nombre exigé pour se présenter aux présidentielles.

Militante de la liberté pour les uns, du libertinage pour les autres, Nermine, plus de 300 000 followers sur Instagram, lance un débat de société aux confinés tunisiens et, par delà les codes qu’elle brise, montre aux hommes et femmes politiques ainsi qu’aux journalistes (les télés privées lui font la guerre) combien la communication a changé.

3 Commentaires

  1. Non mais je la critique et je suis pas d’ennahda.. Vous attribuez tout à ennahda… Putain.. Tous les tunisiens n’aiment pas nesrine ssfar.. Vous voulez politiser tout en Tunisie même en période d’épidémie.. Bons à rien.. Je veux demander à l’auteur de cet article êtes vous un vrai journaliste ? Ou juste quelqu’un qui aime les cabarets ? Les gens comme vous donnent une mauvaise image sur la Tunisie.. Les français ne dansent pas.. en ce moment personne ne doit danser.. il vaut mieux aider les soignants et les hôpitaux pour faire face à cette crise mais selon l’auteur.. c’est l’opportunité pour clasher un parti politique.. Honte à vous !!. Pensez à comment sortir de cette crise au lieu de défendre une danseuse.. Et je ne suis pas avec ennahda je dis ça en tant que citoyenne tunisienne 😡

  2. @grace
    Ne parle pas au nom des tunisiens. Nous sommes nombreux à l’aimée.
    Et qui vous dit que les français ne dansent pas. Même les policiers dansent.
    Le plus déplorable, c’est que vous tenez ce discours en étant une femme…

  3. Bonjour pour répondre au commentaire ,pas du tout starlettes,pas bourgoise,famille pauvre,a fait du mal a ses amis du mal a sa mère.
    malade,provocatrice aime le beuz ferait n’importent quoi pour cela,la l’ipo succion faite à mes frais ne lui a pas réussi,et avec sa culotte gaine silicone,ne reflète pas en elle la morphologie et la beauté de la danseuse égyptienne,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here