C2D : Un taux d’absorption de 87,17% constaté sur l’ensemble des contrats en Côte d’Ivoire

0

La quasi-totalité des projets du premier  Contrat de désendettement et de développement (C2d) et certains projets du deuxième C2d sont achevés. C’est ce qui ressort de la cérémonie d’ouverture de la revue sectorielle 2019 du C2d, qui a démarré, ce lundi 2 mars à Abidjan, en présence du directeur de cabinet du Premier ministre , Koffi Ahoutou, par ailleurs président du Comité technique bilatérale et du directeur de l’Agence française de développement ( principal  partenaire de ce contrat), Emmanuel Debroise.

Le C2d est un mécanisme de refinancement par dons des échéances de dettes dues à la France, qui s’élèvent à 1900 milliards Fcfa. Ce mécanisme a été mis en place suite à l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative des Pays pauvres très endettés (Ppte). Ce qui  a de facto permis l’annulation  sèche, le 26 juin 2012 de 600 milliards de créances.

Selon la Coordonnatrice du Secrétariat technique du C2d, Léa Diaté, Le montant total engagé pour les deux C2d, qui couvre 7 secteurs,  s’élève à 1151, 25 milliards Fcfa, dont 413,25 milliards Fcfa (1er C2d-2012-2015) et 738 milliards Fcfa (2e C2d-2014-2020). Sur le montant de global des deux contrats de désendettement et de développement, 1003,61 milliards Fcfa ont été remboursés, soit un taux de d’absorption de 87,17%.

Pour l’exécution des projets, sur l’ensemble du territoire, les appuis budgétaires ont engrangé plus de budget (195 milliards Fcfa), suivis du secteur éducation-formation-emploi (148,25 millirads Fcfa) et du secteur des infrastructures des transports (125,29 milliards Fcfa). L’objectif des appuis budgétaires est d’aider l’Etat à apurer les dettes internes. Mais,  Ils ont aussi permis de refinancer une certains grands projets de l’Etat comme la route Bongouanou-Kotobi, qui est d’un montant significatif et aussi  le boulevard de France », a expliqué Léa Diaté, Coordonnatrice du Secrétariat technique du C2d. Elle annonce en prévisions, plusieurs grands chantiers, notamment, la route du nord de Ferké à livrer, la nouvelle pharmacie de la santé qui va bénéficier d’un grand entrepôt, il ya aussi l’Infas et plus de 60 collèges de proximité à livrer. Le directeur de cabinet du Premier ministre a salué les efforts consentis par l’équipe du C2d. Tout en invitant les uns et les autres à redoubler d’ardeur. Dans le même ordre d’idée le directeur de l’Afd, Emmanuel Debroise a conseillé plus de célérité et de vigilance dans le processus  d’exécution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here