La main tendue du président angolais João Lourenço aux investisseurs.
La compagnie pétrolière d’État angolaise, Sonangol, a fait savoir, vendredi 28 février, qu’elle va commencer à vendre ses participations dans plusieurs entreprises privées, au mois d’avril prochain. Pour le président du Conseil d’administration de Sonangol, Sebastiao Gaspar Martins, cette opération entre dans le cadre d’une vaste offre gouvernementale. L’objectif est, essentiellement, de privatiser les principaux actifs de l’État, y compris des participations de Sonangol d’ici 2022. Le responsable a informé que Sonangol avait réduit sa dette de plus de la moitié à la fin de 2019 pour atteindre 1,25 milliard de dollars en glissement annuel. Pour sa part, Diamantino Azevedo,


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis